ecolybride_ecovolontariat_georgie_brc_banniere_avis_bilan

Avis et bilan sur notre volontariat au BRC

Voici notre avis sur le Batumi Raptor Count, après 2 mois à travailler avec l’association !

Voici donc notre bilan sur ce volontariat de comptage des rapaces migrateurs en Géorgie.

Commençons par les points positifs …

… puisqu’il y en a beaucoup !

  • Le projet respecte à 100% les animaux sauvages. En effet, nous ne les dérangeons en aucune façon. Nous ne faisons que les observer et les compter quand ils passent au-dessus de nos têtes. Il n’y a donc aucun impact négatif sur leur migration, leur comportement, leur population… Cela ne nous empêche pas d’apprécier leur beauté, d’être extrêmement heureux quand nous avons la chance d’observer une espèce rare… Ce volontariat démontre et enseigne à merveille qu’il n’y a pas besoin de toucher les animaux pour vivre des moments intenses avec eux.
  • Le travail est très sérieux et scientifique. Nous participons à une étude scientifique de terrain de grande ampleur. Les données que nous collectons suivent un protocole précis et sont ensuite comparées et traitées afin de mener une réelle étude à long terme de la migration des rapaces.
ecolybride_ecovolontaire_batumi_raptor_count_journee_travail_materiel_comptage

Toujours avec nous sur le terrain, il y a notamment le protocole scientifique

  • Nous apprenons beaucoup sur les oiseaux. Ces deux mois de comptage furent deux mois à baigner dans l’univers ornithologique. En apprenant à identifier les oiseaux, en comprenant leur comportement, en côtoyant H24 des amateurs et professionnels passionnés d’oiseaux et en assistant à des conférences, nous en avons appris énormément sur la faune aviaire et finissons cette expérience avec un beau bagage de connaissances !
ecolybride_georgie_batumi_migration_rapace_brc_maude_jumelles

Maude qui observe les oiseaux

  • Les bénévoles sont intégrés aux populations locales. Comme nous sommes logés chez l’habitant, nous partageons leur culture et leur mode de vie. Le programme de volontariat n’est pas du tout fermé à la vie locale, ce qui fait de la mission une aventure tant naturelle que culturelle.
ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ fab_ruslan

Fabrice et notre logeur, Ruslan

  • Au quotidien nous jouissons d’un bon confort. Pour ceux qui suivent nos aventures, vous avez sans doute remarqué que les accommodations ne sont souvent pas le point fort des missions d’écovolontariat. Mais le BRC est dans le top trois de notre voyage quant à la qualité de vie. Il n’y a pas de grands dortoirs bruyants mais des petites chambres pour 2 ou 3 personnes. La famille de chaque Guest House s’occupe de préparer tous les repas, de débarrasser, faire la vaisselle, faire le ménage. Nous n’avons à nous soucier que de notre linge. Il y a souvent des espaces communs pour se rassembler entre personnes d’une même maison, et un accès à internet.
ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ (10)

Soirée projection du dernier épisode de Game of Thrones

  • Le village où nous vivons n’est pas trop coupé du monde. Nous avons possibilité d’aller en courses à la petite ville voisine très régulièrement, puisque notre chauffeur y passe quand il ramène l’équipe de la station n°2 après la journée de comptage. Le réseau de Marshoutka (bus Géorgien) passe par le village où nous vivons, nous permettant ainsi de visiter la région de façon autonome durant nos jours de repos.

Les points négatifs :

Ceux-ci sont, à mon sens, négligeables comparés aux points positifs, mais dans un souci de transparence, les voici :

  • Ce volontariat n’est pas accessible à tous. Pour apporter sa contribution au BRC, il est bon d’avoir déjà une certaine connaissance des rapaces et de connaître les noms anglais des oiseaux. Cela dit, rien n’empêche de travailler ces points avant de venir, il y a d’excellents quiz d’identification d’oiseaux sur internet…
  • Le matériel d’observation n’est pas fourni. Il faut amener ses jumelles. C’est le minimum à avoir pour faire les identifications. Apporter une longue-vue est également fortement conseillé. Cela dit, si vous n’en avez pas il est toujours possible que d’autres bénévoles vous laissent regarder dans la leur de temps à autre.
ecolybride_ecovolontariat_georgie_brc_fabrice_observation_jumelles_longue_vue

Jumelles et longue-vue

  • Toutes les personnes présentes pour le BRC sont des bénévoles. Cela inclut les encadrants sur place. Ces responsables sont soit des membres du bureau de l’association, soit des coordinateurs. Ils sont tous là bénévolement. Le fait qu’il n’y ait pas de réel staff à long terme complique la résolution de certains soucis qui mettent parfois à mal la bonne humeur de toute l’équipe. De plus, les personnes qui coordonnent ont énormément de responsabilités à supporter pour des volontaires.
  • Vivant chez l’habitant, il est parfois difficile de se retrouver tous ensemble à part au Green Café. Les plus sympathiques moments de convivialité sont donc souvent sur les stations de comptage dans les périodes creuses, quand il n’y a pas d’oiseaux par exemple…
  • Les braconniers sont omniprésents. En effet, il n’est pas rare d’entendre des coups de feu, de voir des oiseaux blessés, et parfois même de les voir tomber suite à un tir. Le parti pris est de ne pas entrer en conflit avec les braconniers. Le BRC essaye plutôt de faire changer les consciences par le biais de programmes de sensibilisation… Il faut donc parfois déployer une certaine force mentale pour ne pas se laisser envahir de tristesse ou de révolte.
ecolybride_ecovolontaire_batumi_raptor_count_journee_travail_bondree_apivore_blesse_tire_chasse

Bondrée apivore blessée par des braconniers

Pour conclure :

Cette mission avec les rapaces au cœur de la Géorgie fut pour nous l’une des meilleures expériences d’écovolontariat durant ce tour du monde. Elle fait partie de celles que nous n’hésiterons pas à renouveller si c’est possible. Malgré des hauts et des bas, nous y avons appris énormément sur les oiseaux et sur la culture de ce pays relativement méconnu. Nous y avons rencontré des gens passionnés, respectueux de la Nature et adorables et avons vécu avec eux une aventure inoubliable.

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ grande_famille_calin_geant

Aki, Maude, Hélène, John, Giacomo

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Notre vie quotidienne au BRC (Géorgie)

Suivant

Nos meilleures photos de Géorgie

  1. Merci de nous faire partager, on comprend mieux votre mission
    Bravo les jeunes !!!!

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016