banniere-etude_loutre

Les études menées sur la Loutre à longue queue

Le projet loutre a été lancé il y a maintenant 30 ans. Il a permis au centre de publier environ 70 articles sur la biologie et la conservation des loutres à longue queue. Le directeur du centre, Junior, est même devenu une référence mondiale au point de devenir membre du groupe spécialiste des loutres pour l’UICN et d’en être le responsable. A cause de problèmes budgétaires (c’est souvent le cas pour la protection de l’environnement), le centre ne peut plus faire autant d’études que par le passé mais certaines sont toujours entreprises.

Étude du comportement

Une étude du comportement de la loutre à longue queue a été initiée par le centre. Il s’agit de déposer des caméras trap pendant environ 2 semaines. Une fois les caméras récupérées, il faut analyser les vidéos et disséquer les comportements filmés. Avec quels types d’animaux les loutres cohabitent-elles ? Sont-elles plusieurs en même temps dans les terriers ? Que font-elles ? À quelle heure rejoignent elles la tanière et pendant combien de temps ?…
Connaitre la biologie et le comportement d’un animal peut aider à le protéger !

ecolybride_article_etude_loutre_camera_trap

Deux caméras (presque) prêtes à filmer les loutres

 


Une petite vidéo de loutres à longue queue du lac Péri visitant le centre du projet Loutre.

Présence et estimation des populations de loutres

Il est très difficile d’estimer la population d’une espèce aussi craintive que la loutre ! Afin de connaître la présence des loutres dans les différents secteurs connus et voir l’intensité d’utilisation des tanières, il faut visiter régulièrement les différents sites où elles se rendent afin de trouver des fécès de loutre (des crottes). Il faut alors noter si on en trouve ou non, combien, et si oui, si elles sont sèches ou fraîches.
Bien sûr tout cela ne donne pas un nombre exact de la population de loutre vivant sur l’île de Santa Catarina. À ce jour, la population de loutres à longue queue au niveau du lac « Lagoa de Peri », où est basé le centre et le principal site d’étude, est estimée entre 11 et 15 individus.

ecolybride_article_etude_loutre

Loutre à longue queue (vivant au centre)

Étude des parasites

Peut-être la moins ragoutante des études (mais non moins intéressante) car durant tout le processus il faut manipuler la crotte de loutre…et ça sent très fort!
Pour les collecter il faut bien sûr d’abord se rendre aux différentes tanières connues afin de collecter les crottes de loutre (bon en contrepartie nous faisons des treks ou du canoë dans de magnifiques paysages).

Lac Péri

Lac Péri

Elles sont ensuite analysées dans un laboratoire de l’Université de Florianópolis par une spécialiste des parasites. Le centre va 1 à 2 fois par mois au laboratoire mais en attendant, il faut conserver les échantillons dans un frigo.
Il y a 2 méthodes d’analyse des fécès mais dans les 2 cas ce sont essentiellement les œufs de parasites qui sont recherchés. La première est quasi immédiate et permet de détecter les plus gros parasites, la deuxième nécessite 24 heures d’attente après traitement et permet d’affiner la recherche pour trouver les plus petits parasites.

ecolybride_article_etude_loutre_analyse_parasite_laboratoire

Préparation d’un échantillon

ecolybride_article_etude_loutre_analyse_parasite

Préparation d’un échantillon

ecolybride_article_etude_loutre_analyse_parasite_laboratoire_microscope

Recherche de parasites au microscope

Cette étude permet d’analyser l’état du milieu dans lequel vivent les loutres et de déterminer par quel biais il peut être contaminé !

Bien que le Projeto lontra n’ait plus les même moyens que par le passé (à cause de la perte d’un gros sponsor), le centre reste encore actif dans l’étude de la loutre à longue queue, au Brésil.

Ces études demeurent indispensables pour affiner les connaissances sur la biologie et l’écologie de cette espèce qui est menacée à cause des activités humaines (comme souvent) et ainsi pour mieux la protéger !

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Une journée type au Projet Loutre – Ekko Brazil

Suivant

Nos meilleures photos du Brésil

  1. silly

    Article mettant en évidence les différentes Fécès des loutres à longue queue.

  2. Lyliane

    Vous aurez appris encore plein de choses intéressantes …. Oui dommage que tout ce qui concerne l’environnement ne soit pas plus aidé …. Heureusement qu’il y a des gens comme vous!!!
    Vous pouvez être fiers de vous !!!
    Bonne continuation vers de nouvelles aventures, nouvelles rencontres autant humaines qu’animalières.
    Prenez soins de vous malgré tout. Gros, gros bisous

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016