banniere-histoire-gibbon

Histoires de Gibbons

Au centre de la WFFT, nous nous sommes occupés pendant un mois de Gibbons dont deux qui nous ont particulièrement touchés de par leur histoire.

Maamii

Maamii, est une femelle Siamang (la plus grande espèce de Gibbon), qui a été achetée comme animal de compagnie par un policier thaïlandais. Elle vivait dans son appartement mais pas dans une cage, ce qui est rare.

Les Gibbons vivant en couple, Maamii pensait que cet homme était son compagnon. Mais un jour, son propriétaire a rencontré une femme et l’a ramenée chez lui. Maamii, ne comprenant pas et voyant cette femme comme une intruse, l’a attaquée plusieurs fois, la mordant et la griffant.

Finalement, le policier a été contraint de choisir entre la femme et Maamii. Il a bien évidemment choisi la femme et a préféré se débarrasser de Maamii. Mais plutôt que de l’abandonner au hasard livrée à elle-même ou de la séquestrer dans une petite cage à peine plus grande qu’elle sans plus jamais s’en occuper, il a préféré la confier au centre WFFT.

Dans son malheur, Maamii a eu beaucoup de « chance » de tomber sur cet homme, car grand nombre de ses congénères finissent dans des conditions pires que celles-là.

Aujourd’hui, Maamii vit dans un enclos surélevé (« adapté » à ses besoins) et son chant résonne dans la forêt de la WFFT. Cependant cette histoire l’a marquée (les gibbons sont intelligents et ont une bonne mémoire), elle a aujourd’hui encore beaucoup de mal à accepter les femmes car c’est l’une d’entre elles qui lui a brisé le cœur…

article-gibbon-maamii-siamang-chant

Maamii en train de chanter

 

Alicia

Alicia est un Gibbon à mains blanches qui a également été acheté pour en faire un animal de compagnie. Elle vivait dans une cage relativement grande, comparé à d’autres gibbons dans le même cas qu’elle, au fond d’une cour. Son propriétaire passait tout de même du temps avec elle pour jouer mais toujours dans la cage (elle était suffisamment grande pour qu’il puisse entrer dedans), il ne la sortait jamais.

article-histoire-gibbon-cage-alicia-wfft-ecolybride

Cage d’Alicia

Un jour, son propriétaire a embauché un homme pour faire des travaux dans son jardin. Ce dernier trouvait un malin plaisir à faire peur à Alicia en criant, en faisant du bruit, en tapant sur la cage, en faisant des grimaces, et en l’excitant. Ce calvaire a duré plusieurs jours pour cette pauvre Alicia.

Cet épisode n’a pas été la fin pour Alicia. Plus tard, son propriétaire a reçu la visite de son cousin, accompagné de sa fille. Il a bien évidemment voulu leur présenter Alicia mais cette fois en la sortant de sa cage pour leur montrer à quel point elle était mignonne. Cependant tout ne s’est pas passé comme prévu. Alicia a attaqué le cousin, elle l’a mordu et a voulu se retourner également contre la petite fille, mais son propriétaire a réussi à éviter ça et à la retenir. Cela est peut être arrivé parce que Alicia était traumatisée par l’homme aux travaux ou parce qu’elle sortait de sa cage pour la première fois, ça, seulement elle le sait…

Alicia étant devenu trop agressive et trop dangereuse, son propriétaire en avait peur,t il a alors décidé de l’enfermer dans les toilettes sans plus jamais la sortir, ne la nourrissant que très rarement en lui jetant la nourriture au sol et la laissant dans ses excréments.

article-histoire-gibbon-alicia-toilette-wfft-ecolybride

Alicia retrouvée dans les toilettes de son propriétaire. Le fait que les gibbons se mordent le doigt comme elle le fait, témoigne d’un fort état de stress !

La WFFT a eu connaissance de cette histoire et a décidé de sortir Alicia de cet enfer.

Aujourd’hui, comme Maamii, Alicia vit dans un enclos surélevé dans la forêt du centre. Bien que ce ne soit pas encore l’idéal, elle vit dans de meilleures conditions maintenant.

Malgré tout, elle reste aussi très traumatisée par son passé et est encore très nerveuse et anxieuse. Lorsqu’un homme approche de son enclos, elle devient très vite excitée et parfois même agressive. Seules les femmes peuvent aller la nourrir ou lui remplir son eau. Si un homme s’approche, elle saute dans tous les sens, secoue ses seaux d’eau, quitte à ne plus avoir d’eau du tout et à être assoiffée plus tard.

article-histoire-gibbon-sauvetage-alicia-hopital-wfft-ecolybride

Sauvetage d’Alicia, des examens de santé ont été réalisés.

 

Maamii et Alicia, malgré le dur passé qu’elles ont vécu, ont eu de la chance et vivent de meilleurs jours grâce à la WFFT même si leur vie serait encore plus belle dans la nature. Malheureusement ces deux histoires reflètent ce qui se passe en Thaïlande et en Asie. Encore un grand nombre de Gibbons, et bien sûr d’autres animaux, vivent toujours dans ces conditions si ce n’est pire.

article-histoire-gibbon-cage-bong-wfft-ecolybride

Cage de Bong, un autre Gibbon secouru par la WFFT

 

Entendre ces histoires et y repenser maintenant en vous écrivant ces lignes est toujours un crève-cœur, surtout quand on songe à tous ces êtres qui vivent encore dans des conditions lamentables !

Vous souhaitez en apprendre plus sur les gibbons ? Lisez notre article présentant l’espèce !

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Top 10 des pires animaux avec lesquels on doit cohabiter au WFFT

Suivant

Bilan de la mission Wildlife à la WFFT

  1. Lyliane

    ces 2 gibbons ont eu de la chance d’avoir été sauvés par la WFFT, malheureusement il en existe encore beaucoup trop pris pour des animaux de compagnie…
    Merci à vous de nous faire partager ces histoires.
    Bisous

  2. Lionel

    Tant à faire avec si peu de temps.
    Le temps sera t-il assez long pour rattraper le temps?
    Vite humains! Vous ne voyez donc pas qu’il est plus que temps?
    Que si nous y arrivons : nous sauvegardons aussi le notre pour la nuit des…(susnommés)

  3. NADINE

    Pauvres petites bêtes innocentes

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016