ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_banniere2

Séjour à l’Ingwenya Lodge, St Lucia

A l’Ingwenya Lodge, dans la ville de St Lucia, nous avons trouvé l’endroit idéal pour nous reposer et nous ressourcer entre deux périodes d’écovolontariats.

Nous nous sommes offert une dizaine de jours de repos en arrivant en Afrique du Sud. Il nous fallait bien cela après nos mésaventures aux Comores qui avaient pompé beaucoup de notre énergie.

Nous avons choisi deux destinations pour faire un peu de visite. Et parmi elles, St Lucia. Une ville qu’on devine touristique en saison estivale mais qui ne manque pas de charme même à la période automnale où nous y sommes allés.

St Lucia, une petite ville regorgeant d’activités

Située aux portes du parc de la zone humide d’iSimangaliso (iSimangaliso Wetland Park), St Lucia est une ville où les activités ne manquent pas. Outre les possibilités de passer sa journée à la plage, il y a de nombreux moyens de découvrir la richesse naturelle de ce territoire protégé classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Il est possible d’aller à la découverte des animaux du parc. Celui-ci héberge de nombreuses espèces de mammifères (girafe, rhinocéros, léopard, hyène, zèbre, hippopotame bien sûr, ou encore le très menacé cercopithèque à collier blanc). Le parc est également extrêmement riche en oiseaux avec plus 500 espèces. Les reptiles ne sont pas laissés pour compte non plus puisqu’il est possible d’y observer des crocodiles, des tortues de mer et l’adorable caméléon nain épineux (Bradypodion setaroi).

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_koudou

Le tout dans des paysages variés et grandioses tels que l’estuaire, la savane, les dunes de la côte, les forêts, les plans d’eau,…

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_cape_vidal

Cape Vidal

Estuaire de St Lucia

Estuaire de St Lucia

Pour notre part, nous avons visité une partie du parc en voiture. Puis nous sommes allés nous poser quelques heures au Cape Vidal. Nous avons également fait une magnifique sortie en bateau sur l’estuaire afin d’y rencontrer les hippopotames.

DCIM100GOPRO ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_pygargue_vocifere ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_mouette_tete_grise ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_hippopotame ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_hippo

Dents d'hippo

Dents d’hippo

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_crocodile_nil

Crocodile du Nil

Nous avons aussi fait plusieurs jolies balades à pied non pas dans le parc mais autour de St Lucia. L’occasion d’apprécier la faune sauvage autrement dans un contexte plus intimiste.

La nuit, il est déconseillé de se promener à pied dans la ville car les hippopotames de l’estuaire viennent brouter sur les bas côtés et dans les parterres ! Ça c’est de l’exotisme ! Cela dit, il est possible de se promener en voiture pour tenter de les voir. Ça peut aussi être l’occasion de faire de belles rencontres faunistiques. Lors d’une excursion de nuit, nous avons par exemple vu un lémurien nocturne, le Galago à queue épaisse !

Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de faire tout ce qu’on aurait voulu à St Lucia. Car il y avait aussi possibilité de :

  • Faire du snorkelling dans les récifs coralliens de l’océan Indien
  • Observer les cétacés (dauphins et baleines) qui longent la côte de St Lucia
  • Aller à la rencontre des tortues de mer en saison
  • Faire du canoë-kayak dans les zones humides
  • Marcher avec un guide dans le parc
  • Randonner à cheval
  • ou de visiter le dôme aux papillons, la ferme aux crocodiles et un village musée présentant les savoir-faire traditionnels.

Pour vous donner envie, voici une petite vidéo de Santa Lucia :

 

Ingwenya Lodge :

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_1

Pour profiter de cette jolie région nous avons séjourné à l’Ingwenya Lodge. Un établissement qui a beaucoup participé à la réussite de notre séjour !

Son emplacement :

C’était un lieu un peu à l’écart du centre-ville. Il était ainsi non seulement très paisible mais était aussi idéalement placé pour nous permettre de rester en contact avec la richesse faunistique de la région.

Nous jouissions d’une magnifique vue sur l’estuaire et l’océan.ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_3 ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_3A l’aube et au crépuscule, nous avons vu des petites antilopes brouter sur les pelouses : le Céphalophe du Natal.

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_cephalophe_natal_2

La nuit, il y a également des chances de voir des hippopotames dans le jardin du lodge ! L’établissement étant l’un des plus près de la zone humide, la piscine de l’Ingwenya est l’un des premiers réservoirs d’eau douce que les hippopotames trouvent lors de leurs sorties nocturnes. Un sacré spectacle de les voir s’abreuver de la fenêtre !

Le Lodge est également près des chemins de petites randonnées.

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_balade

Nous sommes partis de bon matin dans le bois juste à côté. Notre logeuse nous l’avait recommandé pour sa diversité avifaunistique. En effet, en l’espace de quelques heures, nous avons vu une trentaine d’espèces d’oiseaux ! Mais aussi des singes verts, des petites antilopes et des traces d’hippopotame !

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_trace_hippo

Trace d’hippopotame

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_singe_vert

Singe vervet

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_turaco_de_livingstone

Turaco de Livingstone

Un peu plus loin à pied ou en voiture, il est aussi possible de se rendre à l’embouchure de l’estuaire. Un lieu très joli et très bien aménagé peuplé de spatules, de pélicans, de singes…

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_pelican_spatule_estuaire

Estuaire de St Lucia

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_panneaux_hippo

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_pelican_gris

Pélican gris

Son adorable accueil

C’est grâce à Madeleine, la propriétaire du Lodge, que nous avons pu visiter St Lucia sans entrer trop dans l’industrie du tourisme de masse. Elle nous a non seulement très chaleureusement accueillis mais nous a aussi donné de nombreux conseils pour découvrir la région et ses petits trésors cachés.

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_accueil

Un lodge où nous nous sommes sentis comme chez nous… mais en mieux !

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_2

Ce lodge était tellement agréable à vivre que nous y sommes restés sans en sortir une journée entière à en profiter !

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_9 ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_8 ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_7 ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_5 ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_4

Toutes les suites sont très jolies, ont leur petit charme à elles. Elles sont aussi très bien équipées. La cuisine a tout ce qu’il faut, elle est parfaitement équipée, mieux que la mienne ! Dans l’espace extérieur, chaque suite a son barbecue. Les lits sont hyper confortables, la wifi se capte dans toute la propriété…

Chaque appartement a son coin extérieur privé mais le grand jardin est pour tout le monde. Piscine, trampoline, cabane dans un arbre et autres jeux pour enfants, les espaces extérieurs sont très agréables et font se sentir comme chez soi !

ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_jeu_enfant_2 ecolybride_afrique-du-sud_ingwenya_lodge-st_lucia_jeu_enfant

Nous y sommes allés en tant que couple et avons choisi un joli duplex cosy et romantique. Mais il y a aussi d’autres suites moyennes ou même immenses pour les familles les plus nombreuses.

 

Pour résumer notre séjour à St Lucia s’est admirablement bien passé. Nous nous sommes ressourcés un maximum dans un charmant lodge avant de repartir en écovolontariat. Tout ce que nous regrettons, c’est de ne pas avoir pu rester plus longtemps pour en profiter et pour découvrir davantage la région !

Vidéo de présentation de l’Ingwenya Lodge :

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Relâcher un animal, pourquoi n’est-ce pas toujours possible ?

Suivant

Ornitho au Chorokhi Delta – Batumi

  1. Tine

    ça donne envie….

  2. Josiane et Jean-Pierre

    Vous l’avez bien mérité ce repos !
    Lodge très charmant au milieu de la nature !
    Malgré tout vous n’êtes pas restés inactifs même si c’était pour vous et merci de nous faire partager !
    Bon courage pour la suite de votre éco-volontariat !
    Bises de nous 2
    Josie et JP

  3. Lyliane

    J’imagine que cette petite pause bien agréable vous a fait du bien pour repartir vers de nouvelles aventures….
    Très bel endroit. Fabrice tu as du être ravi de voir autant d’oiseaux??
    Merci aussi pour toutes ces belles photos.
    Gros bisous

  4. silly

    Bien jouez les Loulou !

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016