banniere-journee-type-hustai

Une journée type à Hustaï

Nous sommes bénévoles à Hustaï National Parc pour aider les biologistes dans leurs missions.
Botaniste, spécialiste mammifères, spécialiste chevaux, ils sont 4 biologistes à travailler sur différents aspects de la biodiversité du parc.

Notre mission principale est de collecter des données à propos du comportement des chevaux de Przewalski  (en Mongol « Takhis »). Et ça commence dès le matin !

Le matin :

Entre 8h30 et 9h, l’un des 2 mini-vans du parc se met en branle avec notre chauffeur attitré au volant, Tséthé. Rapidement le « biologiste en chef », Ourgna, ou la responsable des missions bénévoles, Naraa, nous rejoint. Tous les 4 nous partons au cœur du parc sur les chemins plus défoncés les uns que les autres.

mongolie-aigle-royal

La première étape est de trouver le harem du jour à étudier. Heureusement les takhis ont leurs petites habitudes et il est rare que nous les cherchions longtemps. Le trajet dure plus ou moins 20 minutes.

Le harem localisé et identifié par Naraa ou Ourgna, nous pouvons commencer notre étude. Le van retourne au centre nous laissant tous les deux en autonomie.

Nous gardons une distance d’environ 50m entre nous et le groupe de takhis. Même si parfois, ils s’habituent tellement à notre présence que ce sont eux qui s’approchent ! Ils ne se laisseront jamais toucher mais il n’est pas rare pour eux que des bénévoles les suivent. C’est pourquoi la plupart d’entre eux tolèrent très bien notre présence.

journee-hustai-chevaux-curieux-mongolie

Certains individus sont même parfois curieux de nous !

journee-hustai-poulain-curieux

Toutes les 10 minutes nous notons sur un tableau plusieurs données :

  • L’heure
  • L’activité du groupe
  • Les cordonnées GPS
  • L’altitude (nous dépassons souvent les 1300m)
  • La vitesse du vent
  • La température
  • Le type de milieu où les animaux se trouvent (vallée, colline, montagne…)
  • Et les éventuelles remarques (un poulain qui tète, la présence d’un autre harem à proximité…)
journee-hustai-edude-chevaux

Mesure du vent

journee-hustai-etude-chevaux

Coordonnées GPS

journee-hustai-gps-anemometre-marque

Matériel pour l’étude

Toutes ces données permettent d’aider les scientifiques à comprendre le comportement et les déplacements des animaux (savoir si la météo a un impact sur leurs actions, quelle distance ils parcourent, quelle est leur période de repos,…).

Si le troupeau est immobile, nous avons le temps entre 2 prises de notes. Si nous n’avons pas froid (la température tourne souvent autour de zéro mais s’il y a du soleil et peu de vent, c’est tout à fait supportable), nous pouvons alors nous adonner à la photographie, la vidéo, le dessin, l’observation de la faune alentour à la longue vue…

Entre 11h30 et 12h30 selon la météo (nous restons moins longtemps quand il fait vraiment froid), il nous faut retourner sur le lieu où nous avons été déposés afin que Tséthé nous retrouve. Parfois les chevaux nous font partir assez loin, ce qui nous occasionne une petite marche dans la steppe.

Nous retournons ensuite au centre en van. Nous nous rendons dans le bâtiment du staff pour saisir sur la base de données de l’ordinateur les infos collectées.

Bureau des écovolontaires

Bureau des écovolontaires

Nous mangeons ensuite dans le bar restaurent qui accueille également les touristes. Le repas est souvent loin d’être frugal. C’est que ça creuse, le froid !

journee-hustai-plat-repas

L’après-midi

L’après-midi, nos activités varient un peu. Nous pouvons être amenés à

  • Faire le tour du parc avec Tséthé pour contrôler les caméras pièges cachées à différents points. Durant cette sortie qui dure environ 4h, nous faisons un échange de carte SD sur chacune des dix caméras, nous vérifions s’il reste des piles, nous changeons les éventuelles caméras cassées par les animaux.

journee-hustai-camera-trap-bushnell journee-hustai-camera-trap-casse

  • Trier les photos prises par les caméras pièges. Un travail long et fastidieux mais qui nous occasionne des petites rigolades grâce à certains selfies des animaux !
Selfie de chèvre

Selfie de chèvre

Cerfs et loup qui ne savent pas comment boire

Cerfs et loup qui ne savent pas comment boire

Vautour noir qui prend son bain et fesses d’aigle royale

Vautour noir qui prend son bain et fesses d’aigle royale

Selfie de pie

Selfie de pie

  • Faire une balade à cheval d’environ une heure dans la steppe en compagnie de Sandhoï notre « horse-man ».

journee-hustai-randonnee-cheval

  • Et peut-être plus tard d’autres activités car j’écris ce texte seulement à l’issue d’une semaine à Hustaï.

Le soir

Le soir, le dîner est à 19h. C’est toujours très copieux mais nous avons moins d’appétit car l’après-midi est souvent plus cool que le matin.

Avant ou après souper, il nous arrive également d’aller rencontrer un scientifique dans le bâtiment du staff pour qu’il nous fasse une petite présentation de ce qu’il étudie.

Nous ne faisons souvent pas long feu le soir, et nous nous couchons entre 21h et 23h…

 

Vous êtes curieux d’en savoir plus sur notre séjour en Mongolie ? Nous posterons des articles très bientôt ! Ne ratez pas les prochains articles ! Inscrivez-vous à notre newsletter (à droite sur cette page).

Cette mission d’écovolontariat est réalisée via l’association Cybelle Planète qui nous a mis en relation avec le parc d’Hustaï.

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Une nuit type à Hustaï

Suivant

Les Mongols sont quand même modernes

  1. Lyliane

    Vous avez des journées bien occupées. Plein de photos à rapporter dans vos bagages…
    Bisous

  2. Lionel

    Votre quotidien n’est pas ordinaire et très exotique .
    Quand je pense à ceux pour qui c’est: métro,boulot, dodo…
    Ouah! qu’elle vie! du pur bonheur en sommes…

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016