banniere-le-camp-tracc

Le camp à TRACC

Nous nous devons quand même de faire une présentation de notre camp. Il est certes spartiate mais riche en ingéniosité.

Nous dormons dans des tentes « igloo », elles-même protégées pas des bâches en cas de tempêtes ou de pluies équatoriales. Il y a 2 mini villages, un pour les 25 bénévoles et un autre pour l’équipe permanente. L’un de nos défis quotidien est de ne pas mettre trop de sable dans les tentes.

Le sable est un fléau ici. Il est très fin et volatile, il s’insinue partout. Et puisque nous sommes à moitié dans la forêt en bord de plage, il est assez noir dans le camp. Il est impossible de garder une surface propre car s’y dépose presque instantanément ce sable poussiéreux. Il y en a sur les tentes, les tables, les chaises, les tableaux véléda, les draps, les vêtements (même après lessive), la peau, les ongles… mais bon en fait, on s’y fait !

Notre "chez nous"

Notre « chez nous »

Le "village" des bénévoles

Le « village » des bénévoles

Le "village" des permanents

Le « village » des permanents

Nous avons l’électricité ici, et oui ! Il y a 2 générateurs que l’on allume à la nuit tombée, pour avoir de la lumière, de quoi recharger les différentes batteries et allumer les ventilateurs dans les tentes sans lesquels nous ne pourrions survivre ! Et oui on a aussi l’électricité jusque dans les tentes !

Le lieu où nous passons l’essentiel de notre temps libre, c’est le « préau » en bâche et en bois qui nous sert de salle commune. Il n’a pas de mur et nous avons une vue ouverte sur le camp et la mer quand nous nous y trouvons. On y trouve chaises en plastiques, tables, espace pour mettre en place le « buffet » des repas, une glacière pour nos boissons personnelles, une bibliothèque de fortune afin de ranger quelques affaires (ça évite d’aller trop souvent à la tente). Il y a aussi des tableaux, pour les groupes et leurs astreintes selon les jours, les horaires de marée, le programme de la journée, le récapitulatif des poissons observés.

Le tableau des marées

Le tableau des marées

Colybride notre camp

Le tableau des corvées

Dans le camp, il y a seulement 2 bâtiments qui ont un sol en béton et des murs, permettant de garder des affaires en sécurité : le bâtiment pour les équipements de plongée et le bâtiment cuisine. Ce dernier sert aussi de bureau, de bibliothèque et de magasin. Enfin « magasin » c’est vite dit puisqu’ils ne vendent que quelques «  sortes de jus de fruit et de la bière »! La partie cuisine est gouvernée par Robbi notre cuisto qui fait un travail titanesque tous les jours. Il nous propose même parfois des plats « à l’occidentale ». Samedi, nous avons eu le droit à des burgers ! Bon, le pain c’était de la brioche sucrée, la salade et les cornichons, du choux et nous n’avions qu’une petite bouteille de ketchup pour 30 personnes… Mais l’intention y était !

La cuisine

La cuisine

Pot à couvert créé avec les moyen du bord

Pots à couverts créés avec les moyens du bord

Nos futurs fruits et légumes !

Nos futurs fruits et légumes !

Le bac à fruits et légumes

Le bac à fruits et légumes

Le magasin/bureau (en plein chantier puisque qu'il reçoit un nouveau meuble fait à la main sur place, on en voit un bout sur la droite)

Le magasin/bureau (en plein chantier puisque qu’il reçoit un nouveau meuble fait à la main sur place, on en voit un bout sur la droite)

Le local avec les matériel de snorkelling et de diving

Le local avec les matériel de snorkelling et de diving

Nous avons aussi une zone « sanitaire », avec de vraies cuvettes de toilette, une machine à laver, un « meuble de salle de bain », des cabines de douche… Nous avons presque l’eau courante. Un ingénieux système permet d’avoir de l’eau au robinet bien qu’elle soit issue de grands réservoirs en plastique. Par contre, pas d’éviers, pas de siffon donc, à part pour les WC, l’eau s’évacue par terre. Le sol est donc humide en permanence. Résultat, on ne peut jamais être complètement propre car quand on sort de la douche, on marche dans la gadoue ! Mais bon, ça aussi on s’y fait !

Les toilettes au premier plan, les douches au second et les réserves d'eau derrière

Les toilettes au premier plan, les douches au second et les réserves d’eau derrière

Dérouleur de papier toilette anti pluie

Dérouleur de papier toilette anti pluie

Petit mot dans les toilettes

Petit mot dans les toilettes

La machine à laver

La machine à laver

Notre "meuble de salle de bain" et les fils à linge !

Notre « meuble de salle de bain » et les fils à linge

Pour finir, on a également la zone plage et hamacs sous les… pins. Et non pas sous les cocotiers ! Ça casse le rêve hein ? Et bien nous, ça nous rassure, il y a beaucoup d’accidents mortels à cause des noix de coco qui tombent sur la tête…

le coin hamacs avec un bénévole qui fini sa nuit au frais

le coin hamacs avec un bénévole qui fini sa nuit au frais

Toujours le coin hamacs avec Fabrice qui profite aussi de la fraicheur et peut être voyez vous Puppy un petit chien noir à ses pieds

Toujours le coin hamacs avec Fabrice qui profite aussi de la fraicheur et peut être voyez vous Puppy un petit chien noir à ses pieds

Voilà, je pense que nous avons fait le tour du camp ! Nous essaierons de faire une vidéo pour mieux illustrer ces propos mais pour ça il faudra attendre car on manque de temps, électricité et d’ordinateur performant…

Pour finir quelques photos bonus :

La carte du coin pour un artiste passé ici avant nous (notre camp est sur la crique à l'est de la grosse goutte)

La carte du coin fait par un artiste passé ici avant nous (notre camp est sur la crique à l’est de la grosse goutte)

Une marque qui vend du rêve ! Bof sans plus, hein...

Une marque qui vend du rêve !
Bof sans plus, hein…

zone de tri des déchets

zone de tri des déchets

L'un des chiens du camp (oui il a été amputé)

L’un des chiens du camp (oui il a été amputé)

La carte du coin pour un artiste passé ici avant nous (notre camp est sur la crique à l'est de la grosse goutte)

La carte du coin pour un artiste passé ici avant nous (notre camp est sur la crique à l’est de la grosse goutte)

 

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Une journée de mission à TRACC

Suivant

Rêve de peau douce…

  1. Lyliane cochard

    Ah oui quand même !!!!! ç’est vraiment le dépaysement total !!!!! pas mal votre logement, pas embêter avec les meubles au moins!!! ça va vous faire drôle quand vous allez rentrer ????? Bisous des Bretons qui vont aussi tenter une plongée. Pas sûr de trouver les mêmes poissons (le maquereau breton n’a pas la même couleur que le maquereau malaisien …..) de plus il leur faudra nager longtemps pour trouver des coraux!!!!! Bisous de nous tous.

  2. Violetta

    High five pour la blague du sans plus !! On a fait la même dans notre article sur la Malaisie. Les grands esprits se rencontrent 😉

  3. pouliquen

    merci pour toutes ces photos et pour vos commentaires. on reve… bisous a vous deux

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016