banniere-moments-magiques

Les moments magiques

Vous avez sans doute remarqué que l’on ne raconte plus chacune de nos journées au quotidien comme on le faisait au début de notre séjour. Ce n’est pas seulement parce que l’on a plus internet aussi souvent, mais surtout parce qu’une sorte de routine s’est installée. Nous ne parlons pas de cette routine « métro, boulot, dodo », mais d’une routine un peu plus extraordinaire.

Ce camp exotique, et spartiate, que l’on vous a présenté plus tôt, est devenu notre chez nous ! Et nous l’améliorons de jour en jour. De nouveaux meubles sont construits, des débris rejetés par la mer nous servent à améliorer notre confort (pour ceux qui ont vu « seul au monde » avec Tom Hanks), vous voyez de quoi on parle !

Vous remarquerez cette magnifique rondelle bois qui nous sert de guéridon et ce tronc de bambou entre les 2 tentes qui fait office porte manteau...

Vous remarquerez cette magnifique rondelle bois qui nous sert de guéridon et ce tronc de bambou entre les 2 tentes qui fait office porte manteau…


Cela dit notre quotidien est tout de même régulièrement ponctué d’instants et de rencontres inoubliables et magiques.

  • Imaginez-vous vivre toujours à l’air libre, avec pour seul abris des toits faits de bois et de bâches, jamais de mur ! Sauf, à la limite dans la tente… Nous subissons donc parfois les assauts de la météo. Par exemple, toute la semaine passée il y a eu beaucoup de tempêtes et d’orages impressionnants. Dans ces cas, nous ne sommes à l’abri nul part !Cependant, quand il fait beau (et chaud) et que le ciel est dégagé, nous assistons à un spectacle merveilleux. Pour cela, il suffit de s’asseoir sur un tronc d’arbre posé sur la plage et lever la tête. On a alors la chance d’observer un ciel parsemé d’étoiles (on ne reconnaît aucune constellation ici) et apercevoir un bras de la voie lactée juste au dessus de nos têtes (et avec un peu de chance des étoiles filantes). Tout simplement MAGNIFIQUE.
  • Pendant une période, Fabrice s’est bloqué le dos. Puisqu’il ne pouvait supporter les secousses du bateau et alors que tout le monde partait en mer, avec peut être la chance de voir tortues, requins, raies,…, il en a profité pour découvrir les chemins aux alentours du camp. Cette initiative, fut payante, car elle lui a permi de croiser un varan fuyant au détour d’un sentier. Et alors qu’il rentrait au camp, des cris puissants ont attiré son attention. Il a découvert deux singes se baladant dans les cocotiers.
  • Maude , en allant aux voitures, est tombée sur un magnifique serpent noir à collier blanc, sûrement attiré par un œuf cassé par terre.
  • Nous avons eu tout deux la chance d’apercevoir une raie. Fabrice a pu l’observer ensablée, bien camouflée, juste les yeux bien visibles. Tandis que Maude en a aperçu une s’enfuyant à toute vitesse.
La raie ensablée (bluespotted ribbontail ray)

La raie ensablée (bluespotted ribbontail ray)

  • Nous avons nagé au milieu d’un ban de barracuda (peut-être plus de 50 individus) nous tournant autour. Et le même jour, nous sommes tombés nez à nez avec un serpent de mer (noir et blanc avec deux points noirs à la fin du corps). Après quelques clichés et vidéos, il a fini par venir sur nous. Par précaution, nous avons fini par partir.
Serpent de mer

Serpent de mer

  • Nous croisons également régulièrement des écureuils lors de nos promenades. Rien de bien exotique certes, mais c’est toujours un plaisir de les observer arpentant les branches avec cette surprenante agilité ! Nous n’avons pas assez de temps sur internet pour les identifier (ainsi que les autres espèces), mais nous pensons qu’il y a plusieurs espèces, probablement trois,, dont certaines semblent se nourrir de noix de coco (c’est autre chose que les pommes de pins de chez nous!)Ecureuil sur fil électriqueÉcureuil sur cocotier

Certains moments inoubliables sont aussi humains. Comme par exemple, cet homme que l’on a croisé en bateau après une plongée. Ce pêcheur avait une embarcation sans moteur et poussait lui -même son bateau à la nage à plusieurs kilomètres de la côte.

  • Notre cuisto organise régulièrement des karaokés en malaisien, chez lui, juste à côté du camp. Ce qui donne des soirées assez atypiques puisque ces soirées se passent dehors, sous les cocotiers.
Soirée Karaoké ! (Avec notre cuisto en short rouge sur la gauche)

Soirée Karaoké !
(Avec notre cuisto en short rouge sur la gauche)

  • Ses enfants, nous donnent aussi des images mémorables. Quand les bénévoles désertent le coin « hamacs » et quittent le camp, ils s’y rendent pour faire de la balançoire dessus. Ils profitent aussi parfois d’un adulte transportant la brouette du camp, pour en faire un petit tour gratuit…
Les enfants du cuisto qui jouent avec une préparation de ciment...

Les enfants du cuisto qui jouent avec une préparation de ciment…

Des petites choses toutes simples donc, mais qui donnent l’impression que les personnes vivant ici, font toutes parties d’une même grande famille, agrandie par les nombreux chiens, le chiot et le chaton (fraîchement recueilli) qui nous tiennent compagnie.

Puppy le chiot du camp (qui n'est plus le plus petit, puisque entre la rédaction de l'article et sa mise en ligne, il y a eu une nouvelle portée de chiots !)

Puppy le chiot du camp (qui n’est plus le plus petit, puisque entre la rédaction de l’article et sa mise en ligne, il y a eu une nouvelle portée)

Le chaton qui a fait son nid dans le livres...

Le chaton (Ninja) qui a fait son nid dans le livres…

A l’instant où j’écris cet texte, je suis dans un hamac face à la mer, pendant que des bénévoles jouent au Frisbee sur la plage. Une image qui donne un bel aperçu de cette vie hors du temps que nous menons ici.

Photo prise pendant la rédaction de l'article

Photo prise pendant la rédaction de l’article

Moment Frisbee

Moment Frisbee

 

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Changement de plan pour TRACC

Suivant

Un autre dessin…

  1. Lyliane cochard

    ç’est une super expérience que vous vivez là, tant du point de vue de la découverte de la faune et la flore mais aussi du point de vue humain, je pense que cela sera gravé dans vos mémoires pour un certain temps, merci de nous faire partager cela. Gros, gros bisous à tous les 2.

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016