banniere-article-enfant-loutre

La loutre à longue queue au Brésil

Maude et Fabrice ont décidé d’aller aider à protéger la loutre à longue queue et pour cela de se rendre au Brésil, toujours en Amérique du Sud.

Moi, ça me fait un peu peur car les loutres mangent surtout du poisson mais bon, elles peuvent aussi manger des petits oiseaux ! Je vais essayer de faire attention !

Les différentes espèces de loutres

Dans le monde, il y a 13 espèces de loutres. En France (peut-être même près de Blois !), il y a la loutre d’Europe.

Au Brésil, on trouve deux espèces de loutres: la loutre géante et la loutre à longue queue. C’est la loutre à longue queue que nous étudions.

ecolybride_article_loutre_enfant_loutre_longue_queue

Une loutre à longue queue

Mais au fait c’est quoi une loutre?

Une loutre est un petit carnivore (mangeur de viande) de la même famille que les martres, les belettes, les blaireaux…On dit que ce sont des mustélidés.

ecolybride_article_loutre_enfant_loutre_longue_queue_martre

Une martre

Une loutre mange surtout du poisson, on dit qu’elle est piscivore ! Mais elle peut aussi manger des crustacés comme des crabes, des crevettes…

ecolybride_article_loutre_enfant_piscivore_loutre_mange_poisson

Une loutre mangeant un poisson

La loutre à longue queue

Elle peut mesurer environ 1,20 mètres. Sa queue est aussi longue que le reste de son corps et elle l’utilise pour nager et se diriger! Mais elle a également des pattes palmées pour encore mieux nager !

ecolybride_article_loutre_enfant_loutre_longue_queue_debout

Deux loutres du centre. On peut voir que leur queue est très grande. Elles s’en servent comme béquille pour se tenir debout

ecolybride_article_loutre_enfant_loutre_longue_queue_patte_palme

Pattes palmées d’une loutre

ecolybride_article_loutre_enfant_nage

Loutre en train de nager

Les loutres utilisent aussi leurs moustaches pour détecter le mouvement des poissons et autres petites crevettes dans l’eau. On appelle ces moustaches des vibrisses. C’est vraiment très pratique pour pêcher et se diriger dans les eaux troubles.

La loutre à longue queue est solitaire c’est à dire qu’elle vit toute seule. Elle peut vivre à 2 pendant quelques mois pour faire des bébés et s’en occuper.

Elle passe la moitié de son temps dans l’eau pour chercher de la nourriture et se déplacer et l’autre moitié sur terre pour se reposer… On dit alors que c’est une espèce semi-aquatique.

La maison d’une loutre peut être dans une grotte ou sous des vieux troncs d’arbres. Il y a la plupart du temps 3 parties. La première pièce, à l’entrée, sont les toilettes pour faire ses besoins. Puis il y a une sorte de coin « salon » pour se reposer, se détendre. Et enfin la partie « chambre », c’est son nid pour dormir ou pour s’occuper de ses petits. C’est l’endroit le plus loin de l’entrée pour être le plus tranquille possible.

La loutre à longue queue, une espèce en danger

Les loutres rencontrent beaucoup de problèmes dans la nature, car elles peuvent être chassées pour leur fourrure pour en faire des vêtements. Mais elles sont aussi braconnées par certains pêcheurs qui ne sont pas contents car ils pensent qu’elles volent leurs poissons (en réalité elles ne mangent que peu de poissons par rapport à ce que prennent les pêcheurs et en plus elles s’attaquent parfois à des poissons qui n’intéressent pas les pêcheurs !).

La loutre a aussi d’autres problèmes: la destruction des forêts et des rivières où elles vivent, l’attaque par des chiens et la pollution !

Le projet loutre essaye de les sauver !

L’endroit où l’on travaille, le Projeto Lontra (projet loutre en Brésilien) essaye de les aider. On les étudie dans la nature pour essayer de mieux comprendre leurs problèmes et comment les aider. On essaye d’expliquer aux pêcheurs que la loutre n’est pas dangereuse pour leur travail.

Et on sauve aussi les loutres blessées ou orphelines à cause des chiens errants, des braconniers, des accidents de la route…

ecolybride_article_loutre_enfant_loutron_orphelin_bresil

Un loutron orphelin recueilli par le projet Loutre

Cette mission d’écovolontariat est réalisée via l’association Cybelle Planète qui nous a mis en relation avec le projeto Lontra.

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Le centre Projeto Lontra

Suivant

Une journée type au Projet Loutre – Ekko Brazil

  1. Lyliane

    Coly est rassuré, les loutres ne l’ont pas mangé …
    En effet ce n’est pas la quantité de poissons qu’elles doivent manger qui diminue la réserve de poissons dans la mer ou les rivières????
    Merci pour toutes ces explications …
    Bonne continuation pour la sauvegarde de ces adorables animaux….

  2. Lionel

    Merci pour toutes ces explications.
    « Coly l’oiseau qui fait mouche ».

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016