nuit-hustai-hache-bois

Une nuit type à Hustaï

Il n’y a jamais de nuit type à Hustaï ! Chaque nuit est différente, ce sont les joies de dormir dans une yourte !

Au dîner un employé vient nous demander à quelle(s) heure(s) nous voulons que quelqu’un vienne dans notre yourte pour s’occuper du feu. Il est toujours difficile de répondre à cela car selon la température et la force du vent, la yourte se refroidit plus ou moins vite et le feu demande à être alimenté plus ou moins souvent. Mais les horaires que nous demandons sont rarement respectés alors peu importe finalement !

Chaque jour et chaque nuit, il y a une personne préposée au feu. Et chacun a sa façon bien à lui de l’entretenir.

Certains ont tendance à être très en retard sur les horaires et ne viennent qu’une fois le matin après que nous ayons eu froid une bonne partie de la nuit.

D’autres encore ne passent pas pour rien. Quand ils viennent ils mettent une très très grande quantité de bois et de charbon. La température avoisine rapidement 40°C et nous devons ouvrir la porte de la yourte pour que ça devienne supportable jusqu’à ce que les flammes se calment un peu… Dans ces moment-là, il ne faut surtout pas s’endormir quand la porte est ouverte car quand le feu se calme la température redescend vite.

Des préposés au feu sont équipés d’une lampe frontale, pour ne pas nous déranger pendant la nuit. Mais d’autres ne prennent pas tant de précautions et allument carrément la lumière principale. Il arrive même qu’ils oublient d’éteindre en partant. Charmant !

Si on ajoute à ces aléas nocturnes le fait que les yourtes ne sont pas isolées du bruit et les besoins d’aller aux toilettes qui impliquent de mettre 3 ou 4 couches de vêtements pour aller affronter le froid afin d’atteindre les toilettes (chauffées heureusement), autant dire qu’il est rare qu’on passe une nuit parfaite.

Tout cela explique peut-être pourquoi nous nous couchons souvent tôt…

Pourquoi ne gérez-vous pas le feu vous-même me direz-vous ? Et bien parce que souvent nous n’avons pas de bois et de charbon en réserve. C’est le préposé au bois qui le prépare au fur et à mesure… Et puis manipuler un feu en pleine nuit quand on est endormi, ça peut être un peu dangereux…

Poêle de la yourte

Poêle de la yourte

nuit-hustai-hache-bois

Maude s'essaie à la coupe du bois

Maude s’essaie à la coupe du bois

Fab s'essaie à la coupe du bois

Fab s’essaie à la coupe du bois

sandhoi-coupe-bois

Cette mission d’écovolontariat est réalisée via l’association Cybelle Planète qui nous a mis en relation avec le parc d’Hustaï.

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Les maisons en Mongolie

Suivant

Une journée type à Hustaï

  1. Lyliane

    Pas cool les nuits…. Vous avez réussi à couper du bois ???? (lol)

  2. Lionel

    Sous titre: « Y’a pas de fumée sans feu »

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016