14 septembre 2014:

Aujourd’hui nous nous rendons au parc de Gunung Gading. C’est encore Franckie qui organise l’expédition. Nous sommes accompagnés de 2 autres couples, des Américains et des Anglais, résidant aussi dans la Guest House.

C’est Frankie qui conduit la voiture remplie. Arrivés au parc, Anthonia, une guide spécialiste de cette jungle, nous attend. Frankie a fait appel à elle pour une promenade de 1h à la découverte des richesses de la jungle et de la fameuse Rafflésie.

Cette visite fut extraordinaire ! Pour Anthonia, la forêt est un livre ouvert ! A chaque pas, elle nous dégote quelque chose ! Centipèdes, cacahuètes géantes, lianes assez vieilles pour y faire de la balançoire, lézards, plantes médicinales, anti-moustiques ou cuisinables, insectes, fleurs… Non seulement elle voit tout, mais en plus elle connaît une multitude de choses sur chaque espèce ! En une heure nous en voyons plus dans la forêt, qu’en une journée à faire des trails seuls ! Nous pouvons également voir de nombreuses Rafflésies à différents stades de leur vie : boutons de différents âges, fleurs fanées depuis 1 mois à 3 ans (!), et bien sûr une Rafflesie en pleine floraison !
C’est vraiment une fleur atypique et pas seulement par sa taille. On pourrait dire qu’elle est à mi-chemin entre la fleur et le champignon. Elle a la texture mais surtout l’odeur de ce dernier !
Durant toutes ces découvertes nous devons quand même nous efforcer de faire abstraction de nos compagnons de visite. Le couple d’Américain ayant une forte tendance à s’accaparer toutes les découvertes !

Femelle lezard trouvée par Anthonia

Femelle lézard trouvée par Anthonia

colybride 15.09.14 Gunun Gading (17)

Insecte de la famille des criquet ( qui fait un bruit de fou dans la jungle!)

Insecte de la famille des criquets ( qui fait un bruit de fou dans la jungle!)

Raflesia à son 3ème jour de floraison. Remarquez aussi le petit bouton sur la liane qui ne s'épanouira pas avant plusieurs mois quant à lui.

Rafflesia à son 3ème jour de floraison. Remarquez aussi le petit bouton sur la liane à gauche. Il s’épanouira pas avant plusieurs mois.

colybride 15.09.14 Gunun Gading (25)

Black-spotted rock frog- Staurois guttatus

Puis nous continuons l’exploration du parc seuls. Nous faisons le trail allant aux waterfalls. Nous n’avons que 2h30 pour faire l’aller-retour, car après, Frankie nous attend pour manger. La rando s’est donc faite au pas de course afin de profiter un peu des chutes d’eau !
Aujourd’hui, c’est le week-end, la Rafflésie est en fleur, mais c’est aussi le début des vacances pour les Malaisiens. La baignade est donc loin d’être aussi tranquille qu’à Kubah. Ils sont nombreux à être venus se baigner, touristes comme locaux. Maude en profite pour aller au-dessus des chutes (en gardant en tête les bons vieux conseils de son père pour l’escalade en toute sécurité). C’est là-haut en fait que toutes les grenouilles se sont réfugiées, joli spectacle de sauts !

Maude aux waterfalls

Maude aux waterfalls

Maude aux waterfalls

Maude aux waterfalls

Après avoir rejoint Frankie, nous allons à Lundu pour manger dans un petit restaurant.

Puis direction la plage de Pandan oú, parait-il, on peut observer des tortues de mer… Pour changer nous ne voyons toujours ces reptiles. Il faut dire que les conditions ne s’y prêtent pas: nous n’avons pas de masques, l’eau n’est pas très claire, c’est marée basse et il y a, ici aussi, un peu de vacanciers bruyants…

Nous rejoignons une zone plus tranquille au bout de la plage dans les rochers pour pouvoir retrouver un peu de calme. Chose que nous n’avons pas encore eu depuis le début de la journée avec toute cette fréquentation !

Notre pause à écouter le son des vagues sur les rochers et les cris des perruches s’interrompt quand le vent s’est levé et le ciel s’est assombri, signe d’une averse équatoriale imminente ! Le temps de rejoindre la voiture de Frankie, et il pleut à torrent !

Alors que les autres veulent rentrer à Kuching, Nous prévoyons de dormir au parc mais nous n’avions pas pu réserver, tout était complet. Nous sommes donc contraints d’y camper. La guide, amie de Frankie, nous loue donc sa tente.

En retournant vers le parc, nous n’avons qu’une seule peur : monter la tente sous la pluie ! Heureusement la pluie s’arrête à notre arrivée !
Nous rallions le terrain de camping, où un village de tentes y est déjà monté. C’est un énorme groupe d’enfants qui a investis les lieux ! Leur compagnie n’est pas très agréable puisqu’ils font beaucoup de bruit, font du foot, jouent (mal) du tamtam juste à 1m de la tente et ce jusqu’à une heure tardive. Déjà que nous savons que nous allons mal dormir, du fait que nous n’avons pas de matelas, là, c’est la cerise sur le gâteau !

Avant de nous coucher nous allons faire une promenade nocturne sur un chemin qu’Anthonia nous a conseillé. Elle nous a promis de nombreux phasmes et grenouilles. Nous n’avons pas ses compétences mais nous ne sommes pas déçus de notre petite ballade et nous pouvons ajouter à sa liste des lézards et des chauves-souris !colybride 15.09.14 Gunun Gading (20)

Joli gecko et ses pupilles de chat.

Joli gecko et ses pupilles de chat.

colybride 15.09.14 Gunun Gading (18)

Fabrice qui fait de la macro sur un phasme

Fabrice qui fait de la macro sur un phasme

Phasme géant

Phasme géant

colybride 15.09.14 Gunun Gading (7)

Lézarde pendu à une feuille...

Lézarde pendu à une feuille…

Centipède (20cm de long environ)

Centipède (20cm de long environ)

Encore un lézard aux beaux yeux

Encore un lézard aux beaux yeux

Petit phasme (10cm)

Petit phasme (10cm)

Phasme plus long qu'une main

Phasme plus long qu’une main

S’en suit une douche méritée dans les bâtiments publics du parc. Alors que nous marchons dans les sanitaires, un bruit flasque nous interpelle. Il s’avère que c’est un gecko qui se laisse tomber du plafond pour mieux s’enfuir dans les canalisations à notre approche. Et ensuite un autre gecko fait de même en manquant de justesse la tête de Maude !

15 septembre 2014:

Le lendemain nous prévoyons de nous lever à 6h. Mais nous pouvons nous venger du bazar de la veille puisque nos chers voisins se lèvent à 5h, prière oblige.

C’est donc un peu embrumés, que nous repartons en exploration. Avant toutes choses, nous retournons voir tranquillement la rafflesia, monopolisée la veille par les Américains et leur tablette… !  Nous pouvons donc prendre le temps de la sentir et de la photographier…colybride 15.09.14 Gunun Gading (10)

Photo prise à l'aube avant d'avoir trop monde...

Photo prise à l’aube avant d’avoir trop monde…

Ensuite nous prenons notre temps en nous promenant dans les sentiers pour mettre en pratique ce qu’Anthonia nous a appris à trouver hier. Notamment l’eau potable de la source qui nous permettra de remplir nos bouteilles sans payer ni risquer de tourista !colybride 15.09.14 Gunun Gading (26) colybride 15.09.14 Gunun Gading (13) colybride 15.09.14 Gunun Gading (12) colybride 15.09.14 Gunun Gading (15)

Beau lezard dégotté par Fabrice ! Maude s'était presque appuyée dessus sans rien voir du tout...

Beau lézard dégotté par Fabrice ! Maude s’était presque appuyée dessus sans rien voir du tout… Blue-eyed angle-headed lizard – Gonocephalus liogaster

Petit écureuil, vous le voyez ?

Petit écureuil, vous le voyez ?

colybride 15.09.14 Gunun Gading (22)

A cause du bus, nous n’avons pas le temps de faire le long trail pour avoir une chance d’observer les calaos, dommage !

Après avoir rendu la tente, nous partons en direction du village de Lundu pour prendre le bus de 13h30. Nous marchons 400m sous le soleil brûlant, avant de se mettre à faire du stop. Il ne faut pas longtemps pour qu’un bon vieux minivan de Bornéo nous emmène ! A peine rentrés dans le bus, un homme en scooter s’arrête à la fenêtre conducteur en criant « 13h ou 13h30 ?! ». C’est en fait  l’homme des guichets de bus de Lundu, à qui Fabrice avait demandé des renseignements la veille. Un fois à Lundu, l’homme avait déjà repris sa place derrière son comptoir.

A peine le bus parti, nous nous endormons comme des souches ! pour ne nous réveiller quand seulement au terminus ! C’est tout embrumé que nous nous rendons compte que nous ne sommes pas à la gare routière de Kuching mais dans un centre commercial de sa banlieue ! Nous allons à la pêche aux informations tout en nous rendant à l’arrêt de bus approprié, car nous ne sommes pas certains des horaires et de la direction… Nous profitons d’un feu rouge sur la voie rapide pour interpeller un conducteur. Le garçon, très gentil, n’y connaissant rien aux horaires de bus. Il se propose donc de nous emmener aux portes du centre ville. Là, au pied d’une des très kitsch statues de chat de la ville (Kuching signifie chat), alors que nous descendons de la voiture, nous voyons, descendant d’un minivan, un homme que nous avions croisé déjà 2 fois ces derniers jours !

C’est un guide malaisien interprète allemand. Nous l’avons vu à Semenggoh et avons même discuté oiseaux avec lui. Il avait vainement tenté de surpasser Fabrice concernant une identification de perruches. Puis nous l’avons revu avec le même groupe sur la, pourtant très déserte, île aux tortues. A Kuching, ville de 600.000 habitants, il nous fait donc un joyeux signe de la main.

A l’hôtel, nous discutons un peu avec Frankie et nous voilà embarqué à l’université de Kuching pour une conférence sur les serpents de Bornéo. Là, elle pourra nous faire rencontrer l’un de ses amis travaillant pour la conservation (attention à ce que vous dites à Frankie, elle vous prend toujours au mot !). En rentrant dans la salle de conférence, nous retrouvons pour la quatrième fois le fameux guide !conf serpents

A la fin de cette intéressante conférence, une association nous fait la promotion du Santubong Nature Festival. Un événement intéressant et pas cher qui propose de nombreuses activités pour découvrir la nature. Mais quand ça commencera nous aurons tout juste quitté Bornéo, dommage !

Après avoir pris un verre avec Frankie et son assistant nous rentrons à l’hôtel.

La soirée détente que nous avions prévu s’est finalement avérée bien remplie !

Info pratiques :

– trajet Kuching-Gunung-Gading 1h45 en voiture
– trajet Lundu-Kuching : le bus ne passe pas à proximité du parc. Il faut donc marcher une petite demi heure pour rallier la gare routière. Possibilité de faire du stop ou de trouver un chauffeur à 5RM par personne. Deux compagnies de bus assurent les trajets ce qui permet d’avoir un bus toutes les demi-heures ou toutes les heures. Le bus dépose à un centre commercial dans la banlieue de Kuching, ce qui implique de prendre un autre bus pour aller en centre ville. Le dernier bus partant de Lundu est à 16h mais arrivé au centre commercial il est trop tard pour les bus menant au centre ville, il faut alors prendre un taxi (assez cher) ou faire du stop. Si vous voulez avoir une correspondance il faut donc partir de Lundu à 14h dernier délais.
– trail des waterfalls : allée pour aller aux waterfalls 7 (il y a 2 autres points waterfall) 1h environ avec pas mal de côtes. Retour 30min en descente. Possibilité de se baigner dans les waterfalls.
– trek de nuit : on nous a conseillé de partir de l’espace camping et de longer la rivière, puis de rejoindre le rafflesia trail sur quelques mètres (s’arrêter quand la côte devient trop glissante). Ils est facile d’observer amphibien, reptiles et insectes juste au bord du sentier à condition d’ouvrir l’œil (et le bon) !
– près du camping, juste avant le début du rafflesia trail il est possible de se baigner 24h sur 24 dans des piscines naturelles. Attention l’eau est parfois trèèèès froide !
– Summit trail : mène jusqu´au sommet de la montagne Gading (965m). On peut, d’après Anthonia, observer des Calaos rhinocéros là-haut à condition d’être totalement silencieux !
– Camping : 5MR/personne l’emplacement. La location d’une tente auprès d’Anthonia nous a coûté 30RM. Pas de matelas ou oreiller de fourni. Emplacement pour faire des barbecues, fil a linge, 4 espaces abrités pour les tentes, toilettes et douches, mais rien qui ne ressemble à une cuisine ! Au final s’il n’est pas complet, préférez le dortoir moins cher au final et plus confortable !
– Santubong Nature Festival : 50RM/personne pour avoir accès à toutes les activités (Rando guidées, croisières découverte, conférences…) ! Retrouver les informations sur leur blogspot et leur Facebook. Si vous allez à Bornéo en début novembre consulter leur programmation ça peut-être une belle aventure.

Retrouvez les autres articles concernant les parcs nationaux de Sarawak en cliquant ici, ici, ou encore et mais aussi par-ici et par-là !

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest