banniere-semenggoh-jour-1

Parc Naturel de Semenggoh

Ce matin, c’était la course. N’étant pas assistés par Frankie, nous devions trouver tout seul notre bus pour aller au centre de réhabilitation des Orangs-Outans de Semmengoh. Comme à notre habitude, nous voulions prendre le premier bus. Nous nous sommes donc levés à 6h et avons juste pris le temps de sauter dans nos vêtements pour partir à la recherche de la station de bus. Tant pis pour le petit déjeuner, nous le prendrons dans notre bus.

En chemin en approchant du Vieux China Town, nous avons entendu le bruit d’un gong, il s’est avéré que c’était juste un jeune garçon qui se promenait en jouant de son gong… Réveil-matin peut-être ? Pour être sûr de notre route, nous avons finalement demandé à des passants si nous étions sur le bon chemin de la gare routière. En réponse, un homme nous a proposé de nous y conduire en voiture ! D’aspect, la voiture était plutôt classe, 4 x 4 avec ordinateur de bord,… On a bien dit d’ASPECT ! L’écran de l’ordinateur était complètement cassé et notre conducteur devait démarrer la voiture en connectant 2 fils qui sortaient du tableau de bord, mais quand même avec sa clé (comme quoi la clé de contact était toujours utile!). On se rendra compte en rentrant le soir, que la voiture était bien inutile, puisque nous étions à côté de la gare ! En arrivant, nous avons trouvé notre bus étonnement facilement, par rapport à la réputation des transports en commun d’ici.

Arrivés au parc, nous filons directement à la zone de nourrissage. Il nous reste un peu de temps pour flâner autour des bureaux de cet espace. Quatre cages se trouvent là, contenant toutes un crocodile. C’est un peu tristoune vu le peu d’espace qu’ils ont…

Crocodile

Crocodile

Une salle d’exposition et de projection présente le programme de réhabilitation mené ici, ainsi que les 27 pensionnaires présents dans le parc.

Après un petit briefing sur les conseils et les règles à tenir, nous nous rendons à la plateforme de nourrissage. Un homme avec un seau rempli de fruits appelle les Orangs-Outans avec des cris primitifs. Malheureusement aucun singe ne pointera son nez. On nous conseille de venir au nourrissage de l’après-midi.

En attendant, nous partons pour un petit treck dans l’espoir de les trouver par nous même. Nous avons parcouru le Garden Fruit Trail à moitié abandonné et quasiment impénétrable. Puis nous avons fait le Masing Trail. Malheureusement, toujours aucun Orang-Outan dans la jungle.

Plutôt sur le blog, on vous parlait de ces beaux écureuils qu’on observe souvent à Bornéo. Ici, ils nous ont plutôt embêté. Le moindre feuillage qu’ils bougeaient nous donnait le faux espoir de voir un primate.

Maude sur un mini pont...

Maude sur un mini pont…

Colybride 09.09.14 Semengoh (13) Colybride 09.09.14 Semengoh (12) Colybride 09.09.14 Semengoh (11) Colybride 09.09.14 Semengoh (8)

Arachnothère à long bec

Arachnothère à long bec

Drongo à raquettes

Drongo à raquettes

Malcoha de raffles

Malcoha de Raffles

Colybride 09.09.14 Semengoh (4) Colybride 09.09.14 Semengoh (3)

Phasme

Phasme

Perruche à long brins

Perruche à longs brins

Nous sommes ensuite allés au second nourrissage. C’était un tout autre public qui était présent. Fini, les groupes de touristes, place aux familles avec des enfants !!! De toute façon, encore une fois, aucun pelage roux dans les parages. Mais nous avions été prévenus en entrant dans le parc, c’est la pleine saison des fruits, ils trouvent donc facilement de la nourriture dans la jungle à cette période. Cela dit, nous garderons un bon souvenir de cet endroit qui est respectueux de leur condition, ne forçant aucun singe à s’exhiber aux yeux des touristes. De plus, les guides étaient très gentils et accessibles. Ils aident à l’identification des oiseaux. Pendant que Fabrice vadrouillait à la recherche de nouveaux oiseaux à inscrire à sa liste, Maude a eu l’occasion de discuter avec l’un des gardes et a appris quelques petits trucs :

– Les Orangs-Outans mangent les œufs des pics

– Des Calaos charbonniers sont parfois visibles ici

– En fonction de la période de fruitaison, les nourrissages sont plus ou moins loin dans la jungle (cette fois-ci nous étions assez profonds)

Le seul Orang-outan observé à Semengoh !

Le seul Orang-outan observé à Semenggoh !

Retour à Kuching avec le dernier bus. Nous écrivons ce texte dans un bar à Shisha dans le quartier indien avec un petit narguilé et un milo glacé (chocolat en poudre local).

The Little Lebanon

The Little Lebanon

T-shirt souvenir de Bornéo vendu dans le quartier indien... Pourquoi pas ?!

T-shirt souvenir de Bornéo vendu dans le quartier indien… Pourquoi pas ?!

Infos pratiques :

– Bus K6 (Compagnie City Public Link, Bus vert), premier départ : 7h20, 50 min de route, 3RM/pers. Au retour, le chauffeur attend 5 min les éventuels retardataires. Arrêt devant le guichet du parc.

Panneau d'horaires du bus

Panneau d’horaires du bus

– Parc de Semenggoh : 10RM/pers, 20min de marche entre le guichet et la zone de nourrissage si vous venez en bus ( les taxis déposent devant la zone Orangs-Outans

– Nourrisage : 9h et 15h, chacun dure 1h

– Masing Trail : Boucle d’1h30 en comptant les arrêts observation

– Le bar à shisha fait aussi restaurant, il s’appelle « Little Labanon ». Il se trouve au bout de India Street. Le service est impeccable, la plupart des plats sont abordables (aux alentours de 8RM) et tous délicieux ! Attention ça peut être épicé… Une shisha coûte 21,50RM et elle tient trèèèèèès longtemps !

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Kuching Wetlands

Suivant

Journée à Talang Satang

  1. Lyliane cochard

    Dommage que vous n’ayez pas vu d’orang outan, vous aurez peut être plus de chance si vous allez à Sepilok?????
    Gros bisous.

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016