banniere-premier-jour-mabul

Fin de Kinabatangan et premier jour à Mabul Island

25 septembre :

Après une dernière croisière au petit matin sur le Kinabatangan, nous avons fait route vers Semporna (au Sud Ouest de Sabah). Nous avons enchaîné bateau, mini bus Persiaran, bus puis marche jusqu’à un hôtel dans cette ville de pêcheur.Colybride Kinabatangan (27)

Exemple des petits restaurants sympas devant lesquels le bus fait des pause pour qu'on puisse éventuellement prendre un repas...

Exemple des petits restaurants sympas devant lesquels le bus fait des pause pour qu’on puisse éventuellement prendre un repas…

palmier à huile

Transport de fruits de palmier à huile

Il nous restait une après midi entière pour s’occuper des affaires courantes (retirer de l’argent, checker nos réservations pour aller snorkeller le lendemain, réserver le bus pour KK,…). Nous avons dû nous frayer un chemin entre les vendeurs (de poissons, de bric et de broc,…) occupant tout l’espace sur les trottoirs. Nous avons rencontré nos premiers « mendiants » sur l’île de Bornéo. Des enfants et des vieillards, en nous voyant arriver se courbaient et prenaient un air malade en tendant la main.

Bébé varan

Bébé varan sur un ponton

26 septembre :

C’est de bon matin que nous avons pris le bateau en direction de la petite île de Mabul avec l’agence, scuba junkie (SJ), auprès de laquelle nous avions réservé. Mabul fait partie des meilleurs spots pour snorkeller ou plonger à Bornéo.

A peine avons nous débarqués sur le ponton, que nous nous sommes affairés à préparer notre matériel de plongée pour notre première sortie. La première depuis longtemps ! Ça nous avait manqué !!!

Dès que nous avons plongé, nous nous sommes vite rendus compte que cet endroit était bien plus riche, d’un point de vue faunistique, que ce que nous avions au camp. Nous avons pu voir partout une grande diversité de poissons, avec une grande diversité, certains de très belle taille, d’autres très colorés, ou même les deux. Nous avions entendu parler de certains poissons sans pour autant les croiser. Nous avons notamment pu nous frotter au Titan triggerfish, un animal très gros (50 à 60 cm), avec de belles dents et en plus, territorial ! Il n’a pas hésité à attaquer Fabrice et notre guide qui ont dû le repousser à coups de palmes. Nous avons revu une Raie pastenague à points bleus. De plus, notre guide nous a dégoté quelques belles trouvailles, comme une Ribbon eel et un scorpionfish.

Baliste titan

Baliste titan – Titan triggerfish – Balistoides viridescens

Murène ruban

Murène ruban juvénile – Ribbon eel – Rhinomuraena quaesita

Poisson écureuil à queue blanche

Poisson écureuil à queue blanche – Tailspot squirrel fish – Sargocentron caudimaculatum

Baliste vermiculé

Baliste vermiculé – Blue triggerfish – Pseudobalistes fuscus

Poisson rasoir strié

Poisson rasoir strié – Razorfish – Aeoliscus strigatus

Scorpion fish

Scorpion fish (bien camouflé !)

Fonds marins mabul
Cette première plongée se terminant, nous sommes retournés au ponton afin de visiter notre lodge et prendre un petit café. A peine remis de nos émotions, nous avons enchaîné, avec grand plaisir, notre seconde sortie de la journée.

Ponton Scuba Junkie

Ponton de scuba junkie menant aux Lodge du même nom

Ponton Scuba Junkie

Et à gauche du ponton c’est un village de pêcheurs !

Cette fois-ci, nous sommes allés plonger au niveau d’un récif artificiel, où à certains endroits l’eau était tellement chaude, que c’en était insupportable et nous cherchions les courants « froids ». Mais même ici nous n’avons pas été déçu. Nous avons nagé au milieu de bans de Jackfish et aussi d’autres poissons bien plus petits. Nous avons observé de magnifiques nudibranches verts et oranges, découvert un grouper géant (environ 1 m), et un petit échassier (un Héron strié) posé sur un ponton, que nous avons approché de très près, tel des crocodiles. Mais la cerise sur le gâteau, nous avons (enfin!!!) observé notre PREMIÈRE tortue marine, grâce à notre guide !!! Bien qu’elle fut relativement petite et un peu trop profonde pour nous, c’était un moment magique. Depuis le temps que nous l’attendions, nous avons enfin été récompensé de notre patience et notre persévérance.

Poisson papillon à selle noire

Poisson papillon à selle noire – Saddled butterflyfish – Chaetodon ephippium

Nudibranche

Deux nudibranches (famille des polycéridés)

Poisson papillon quadrillé

Poisson papillon quadrillé – Latticed butterflyfish – Chaetodon rafflesii

Fond Marin mabul

Héron Strié

Héron Strié


L’heure du déjeuner arrivant, nous sommes rentrés au lodge tout excité. Nous n’avions qu’une seule envie, retourner très vite à la mer. N’ayant qu’une heure pour manger, notre souhait a rapidement été exaucé. Notre guide nous a conduits vers un troisième spot, réputé pour la présence de tortues. Cette réputation est fondée, puisque à peine cinq minutes après être entrés dans l’eau, nous avons trouvé une Tortue verte. La première d’une longue série, une petite dizaine, toutes de tailles différentes, allant de 40 cm à 1,40 m environ. Nous avons eu la chance d’apercevoir, de contempler et de nager avec deux espèces, la Hawkbill turtle et la Green turtle. Nous avons également vu des poissons crocodiles, des seiches, une Giant moray, des bans entiers de spadefish et de triggerfish,…

Il a été très dur pour nous de sortir de l’eau, tellement nous voulions vivre encore ces moments avec les tortues.

Comatule de Bennett

Comatule de Bennett – Oxycomanthus bennetti

Comatule de Bennett

Comatule de Bennett – Oxycomanthus bennetti

Poisson crocodile de Beaufort

Poisson crocodile de Beaufort (bien camouflés !) – Crocodile flatehead – Cymbacephalus beauforti

Tortue verte

Tortue verte

Tortue verte

Tortues vertes trèèèèèèèèès grande

Tortue verte

Fesse de tortue

Maude et la méga tortue

Maude et la méga tortue

Fabrice sous l'eau
Fabrice et une tortue verte Maude et une tortue
Fabrice et une tortue

Fabrice et tortue

Tortue qui a frôlé la caméra =)

Vers 16h, la journée de snorkelling étant terminée, nous avons profité des dernières heures du jour pour faire le tour de l’île à pied. Il nous a fallu environ une heure pour faire le tour de cette petite île, si petite que nous n’avons vu aucune zone sauvage. On ne peut y trouver que des lodges, des petits villages et deux camps militaires.

Camp retranché

Camp retranché

Mabul, l'île qui vénère la tortue !

Mabul, l’île qui vénère la tortue !

Les villages de pêcheurs, en partie sur pilotis, sont très animés (enfants, plus ou moins nus, jouant dans les rues, stands à chaque maison,…). Cependant, notre guide nous a déconseillé de prendre des photos. Ces personnes n’ont pas du tout la même culture que nous et nous aurions pu les contrarier.

Ici, ils ne sont pas sensibles à la protection de leur milieu et des écosystèmes dont ils tirent parti. Ils se servent de la mer comme d’une décharge et y lancent tous leurs déchets. Les agences de plongée nettoient les plages tous les jours afin de limiter les dégâts. Ils ont même tenté de leur donner des sacs poubelles pour collecter leurs déchets. Ils ne s’en sont pas servis et les ont jetés à la mer avec les autres détritus.

Info pratiques :

– Kinabatangan-Semporna : le bus Persiaran, réservé par l’agence, nous a déposé sur une voie principale, à 30 min du Lodge, pour attendre un transport en commun. Ce car, rouge, mène au centre ville de Semporna, après environ 4h de route. Nous n’avons rien payé de plus à Persiaran (peut être les 40RM/personne payés à l’allée incluaient ce trajet ?). Bus de transport en commun pour Semporna : 45RM par personne.
Arrivés à la gare routière de Semporna, vous êtes juste à 5 min à pied des hôtels et agences de plongée.
– hôtel Scuba Junkie Diver Lodge : 25RM/personne en dortoir climatisé. 10RM de plus par personne pour un petit déjeuner. Cet hôtel présente l’avantage d’être juste à côté du lieu de rdv pour les plongées avec Scuba Junkie. Par contre, les dortoirs ont 10 lits, pour seulement 2 prises électriques, la climatisation déconne, personne n’a les clés de la chambre, n’importe qui peut y entrer… Les sanitaires communs sont propres mais sans porte-manteau, pas pratique pour prendre une douche… La wifi gratuite que l’on capte qu’à la réception, n’avait quasiment aucun débit.
Il y a un autre hôtel à 25RM/personne, le Borneo Global Sipadan BackPackers, à 5 min de marche de Scuba Junkie et Uncle Chang. En dortoir, avec clim, wifi,… Il est moins beau mais peut-être mieux équipé que l’hôtel que l’on a choisi…
Lonely Planet parle de Dragon Inn, mais il est loin d’être aussi abordable que le dit le livre ! Premier prix, 90RM/personne en dortoir !

Retrouvez les autres articles concernant Semporna et Mabul en cliquant ici et les autres articles concernant Kinabatangan en cliquant ici.

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Séjour sur la rivière Kinabatangan

Suivant

Second jour à Mabul Island

  1. Daudin

    Enfin voici celles pour qui vous étiez partis !!! On comprend à quel point vous êtes ravis de ces rencontres puisque vous y retournez !!!
    Bises à vous 2

  2. Lyliane cochard

    Enfin vous ne serez pas repartis de Bornéo sans avoir vu ces fameuses tortues!!! J’imagine votre joie en les voyant et comprend que vous n’aviez pas envie de sortir de l » eau. Belle rencontre !!!! Merci de ces belles photos. Gros, gros bisous à tous les 2.

  3. Bon! Enfin! Les tortues tant attendues! Je suis contente pour vous. (Ahah, je vous l’avais bien dit que vous ne seriez pas déçus si vous alliez à Mabul!) Oh, et si vois avez la chance d’aller à uncle chang, il y a un band de musique la fin de semaine et les gara sont très sympa! En tout cas, je vous souhaite une agréable fin de voyage!

    • Oui, vous avez été d’excellent conseil au sujet de Mabul, c’était trooooop bien ! Malheureusement on n’a eu que très peu de temps là-bas, l’avion pour rentrer en Franc n’attend pas 🙁 Dommages pour le band et dommages pour les tortues !!!

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016