banniere-second-jour-mabul

Second jour à Mabul Island

Aujourd’hui, comme la veille, journée snorkelling !

Nous sortons de notre dortoir pour prendre l’un de ces petits déjeuners luxueux que peuvent offrir les lodges ! (C’est l’un des avantages des voyages organisés, comme à Kinabatangan)

scuba junkie

Entrée de l’hôtel de Scuba Junkie

Scuba Junkie

Bungalow

scuba junkie

Salle de restaurant

Hénioche bouche d'orée

Hénioche bouche d’orée – Pennant bannerfish – Heniochus chrysostomus

 

Première destination, Sipadan barrier Reef. A 9h, après 40min de bateau, nous sommes déjà dans l’eau ! Très motivés par les plongées de la veille. Mais là, notre engouement s’évanoui vite. Le courant est fort, la visibilité mauvaise, et mis à part de beaux coraux, il n’y a pas grand chose à voir. De plus, notre nouvelle guide de la journée ne cache pas sa déception de faire du snorkelling pendant que les 3 autres touristes du bateau font de la plongée avec d’autres dive masters. Mabul Island Fonds marins

Après une petite heure à combattre le courant, nous remontons pour un petit goûter de 10h. En nous attendant, le capitaine a capturé une douzaine de poissons qu’il a mis dans un récipient pour nous les montrer. On y découvre donc plusieurs frogfish et un petit spadefish.

Frofish

Deux gros frogfish (on peut bien voir l’œil blanc et la nageoire de celui du haut)

C’est sans grande motivation que nous repartons plonger un peu plus loin, à Manta Point, qui on le sait, n’a de Manta que le nom !
Finalement, la faune est plus conséquente que précédemment et la mer plus clémente, ce qui nous console de notre première plongée ! Nous voyons une belle dizaine de Raies pastenagues, plein de mignons petits tobys, une murène et des langoustes. La guide et Maude retirent également une grosse ligne de pêche des fonds. Un sacré travail de démêlage au milieu des coraux sans les casser, et le tout en apnée !
Cette action et ces observations nous ont redonné le sourire, et à la guide aussi !

Canthigaster à selles

Canthigaster à selles – Black saddled toby – Canthigaster valentini

Langouste

Langouste – Lobster

Murène étoilée

Murène étoilée – Snowflake moray – Echidna nebulosa

Nudibranche

Nudibranche – famille des phyllidiidés

Raie pastenague

Raie pastenague à point bleus – Blue-spotted ribbontail ray – Taeniura lymma

Raie pastenague

Raie pastenague à point bleus – Blue-spotted ribbontail ray – Taeniura lymma

Tortue verte

Tortue verte – Green turtle – Chelonia mydas

verte

Après le déjeuner, est déjà venu le moment de la toute dernière plongée… Comme bouquet final, nous demandons à retourner dans un endroit riche en tortues. Nous les y voyons encore plus nombreuses, même si elles sont un peu plus profondes. Ce qui ne nous empêche pas d’aller à leur rencontre. Nous voyons une très grosse tortue verte nous faire une démonstration de grattage de carapace sous les coraux. Une autre bien plus petite, affairée à brouter les coraux, ne voit pas Fabrice s’approcher, et c’est dans un grand sursaut qu’elle s’enfuit percutant bruyamment quelques coraux durs au passage. Pauvre petite bête !
Au milieu de toutes ces tortues, tellement nombreuses que nous pouvons toujours en avoir une sous les yeux, nous tombons aussi sur une jolie petite Eagle ray, un animal relativement rare à observer ici. D’ailleurs, notre guide mettra du temps à s’en remettre. Elle criera « I saw an Eagle ray » pendant au moins 10 min en sautant partout dans le bateau ! Fonds marins mabul

Raie pastenague

Raie pastenague

Sachant que nous ne les reverrons plus, il est très très dur de quitter l’eau. En guise d’apothéose, Maude voit 4 énormes tortues toutes ensembles posées sur le fond. Une vision magnifique pour terminer ce séjour.

De retour à l’embarcadère, on doit vite revenir à la réalité. C’est le branle-bas de combat sur le ponton. Nous avons juste eu le temps de nous changer et de faire réparer un sac qu’un porteur nous avait cassé, que nous voilà déjà repartis vers Semporna. Arrivés là-bas, pas de pause, nous prenons une douche dans l’hôtel de Scuba Junkie, nous faisons sécher tant bien que mal nos affaires, puis rangeons le matériel de snorkelling dans les sacs. Il nous reste 30min avant de prendre le bus pour essayer de trouver un réseau FreeWifi assez bon pour mettre en ligne notre article de la veille. C’est un échec.

Ensuite, direction la gare routière pour prendre notre bus de nuit qui nous emmène à Kota Kinabalu, étape obligée pour la fin du voyage…

Info pratiques :

Scuba Junkie : 390RM/personne pour 2 jours de snorkelling (6 sorties en tout de 45min-1h chacune, vous pouvez choisir vos lieux de plongée. Avis aux snorkellers, on vous conseille Panglima à Mabul pour les tortues) et une nuit sur l’île de Mabul en dortoir. Tout est compris : transfert sur l’île, transport en bateau vers les spots de plongée, équipement si besoin, repas, petit déjeuner, thé et café, casier cadenassé pour les choses de valeur.
L’équipe dans l’ensemble est au petit soin pour nous et toujours de bonne humeur.
Bien que personne ne vienne nous rabâcher les oreilles sur le sujet, il y a des panneaux et des posters un peu partout dans les locaux pour rappeler les règles de préservation de l’environnement lors des plongées (ne pas toucher les êtres vivants, ne rien prélever, pas de flash, attention aux coups de palmes qui cassent les coraux,…) et même des propositions de participation à la protection de la nature (adopter une tortue, ne pas cautionner la pêche au requin, signer une pétition pour la création d’une aire protégée pour les squales…)
Donc pour résumer nous sommes très contents de notre choix de Scuba Junkie.
Par contre les infrastructures parallèles de Scuba Junkie sont moins reluisantes : la boutique est chère, le restaurant et le bar de Semporna sont prohibitifs, l’hôtel de Semporna est très médiocre et a un mauvais rapport qualité/prix.
Trajet Semporna-KK : 75RM négocié à 50RM par personne. Trajet de 9h. Départs à 19h30 ou 7h30. Environ 9h de trajet. Prix annoncé, quelque soit la compagnie : 75RM par personne. Mais ! En vous approchant de la gare routière des rabatteurs vont vous aborder, faites jouer la concurrence ! Un homme d’une compagnie de bus nous a donné sa carte de visite en nous promettant 50RM/personne. Plus tard, en présentant cette carte au guichet de la compagnie, nous avons obtenu la réduction promise.

Petite anecdote : il n’est plus possible de voir des hippocampes à Mabul, les petites espèces qu’il y avait ont toutes succombé suite aux flash répétés des appareils photos des touristes plongeurs…

Retrouvez les autres articles concernant Semporna et Mabul en cliquant ici.

<< Article précédent

Article suivant >>

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Fin de Kinabatangan et premier jour à Mabul Island

Suivant

Pulau Manukan

  1. Lyliane cochard

    Plein de belles rencontres encore pour cette dernière journée sur l’île, cette fois les tortues étaient encore au rendez-vous !!!!!! super sympa!!!!
    Gros bisous.

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016