banniere-travail-costa-rica-animal-rescue-center

Le travail au Costa Rica Animal Rescue Center

Au Costa Rica Animal Rescue Center, le travail des bénévoles est très important.

Répartition des tâches

En effet, il n’y a pas de soigneurs animaliers employés ici. Il y a seulement 3 professionnels qui viennent travailler à plus ou moins plein temps pour gérer le régime alimentaire des animaux, leur relâcher éventuel, et l’administration (autorisation de détention, de déplacement et de relâcher). Ils s’occupent également des capucins et des singes araignées car pour entrer dans leurs enclos, il faut d’abord se faire accepter d’eux. Les bénévoles ne restent jamais assez longtemps pour ça…
Quant à la construction de nouveaux bâtiments et de nouvelles grandes cages, c’est le travail de « 2 ouvriers » employés ici.

ecolybride_travail_costa_rica_rescue_center_staff_biologiste

Franklin (biologiste) et Jason (étudiant soigneur animalier)

ecolybride_travail_costa_rica_rescue_center_staff_bricoleurs

2 hommes à tout faire employés au centre

Mais pour tout le reste, repas, nettoyage, enrichissements, petits enclos, construction d’abris, entretien des clôtures, ce sont les bénévoles qui s’en chargent !

Il y a 5 équipes de bénévoles en tout. Ces équipes sont fixes et ne changent qu’en cas de départ et d’arrivée de nouveaux. Chaque demi-journée, les missions et les animaux dont on doit s’occuper changent. Il y a un roulement continu sur les tâches à accomplir.

Il peut s’agir de s’occuper :
– essentiellement des paresseux pendant une demi-journée
– ou des oiseaux (perroquets et chouettes)
– ou des petits animaux (opossums, écureuils, porc-épic et hérisson)
– ou des nocturnes (kinkajous et olingo)
– ou encore de la préparation de la nourriture pour tous les animaux.

ecolybride_travail_costa_rica_rescue_center_tache_tableau

Tableau des tâches

Nature des tâches

Pour chaque animal, il s’agit presque toujours de faire :
– le nettoyage du sol pour enlever les restes de nourriture et d’excréments
– la désinfection et le nettoyage des branches
– le nettoyage du bol d’eau
– le nourrissage dont l’heure diffère selon les animaux.

ecolybride_travail_costa_rica_rescue_center_nourrir_paresseux

Pour donner à manger à certains paresseux, on utilise un système de pot au bout d’une corde que l’on monte dans un arbre à l’aide d’une poulie.

ecolybride_travail_costa_rica_rescue_center_nourrir_paresseux_2

Mangeoire à paresseux descendue de l’arbre pour être remplie.

Pour les animaux nocturnes (chouettes, les paresseux, kinkajous, olingo, porc-épic, opossums), les nourrissages se font tard. Ils s’étalent entre 17 et 19h.
Dans certains groupes de tâches, il y a également des tournées d’eau dont une à 19h30 qui a lieu en même temps que la tournée de fermeture des cages (toutes les cages sont fermées à clé pour la nuit).

ecolybride_travail_costa_rica_rescue_center_nourrir_paresseux_3

Préparatifs des feuilles pour paresseux et autres folivores (singes hurleurs et singes araignée)

ecolybride_travail_costa_rica_rescue_center_paresseux_mange_feuille

Le repas est servi pour le paresseux

Comme le dîner est à 18h, il faut souvent travailler après le dîner. Cela dit dans la journée les tâches obligatoires ne sont pas si nombreuses et nous avons souvent beaucoup de temps libre entre les tâches du matin et le repas de midi et entre les tâches de l’après-midi et celles du soir.

Certains passent ainsi beaucoup de temps à la piscine ou dans les hamacs.

ecolybride_travail_costa_rica_rescue_center_salle_repos

Premier étage de la common area. J’ai été une fois dans les hamacs quand j’étais malade, depuis je n’ai plus le temps d’y retourner !

Cela dit, il est explicité sur le tableau des tâches qu’après avoir fait les tâches obligatoires, il faut s’occuper des « daily projets ». Il s’agit de projets temporaires mais importants qui sont souvent à l’initiative de bénévoles, comme construire un nouvel enclos ou  faire des enrichissements. Et vous commencez à nous connaître, vous vous doutez bien que des « daily project » on en a fait plein !

Découvrez dans le prochain article tous les projets sur lesquels nous travaillons au Costa Rica. Pour ne rien louper de nos futures publications, abonnez-vous à la newsletter !

ecolybride_travail_costa_rica_rescue_center_main_maude

Je commence à avoir des cales au main à force de travaux physiques !!!

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Nos premiers jours au Costa Rica

Suivant

Les projets personnels au Costa Rica Animal Rescue Center

  1. Lyliane

    peut être moins d’animaux qu’en Thaïlande mais quand même pas mal de boulot…
    Oui j’imagine que vous avez plein d’idées en tête pour apporter des améliorations au refuge, aussi bien pour les animaux que pour les bénévoles ….
    Bon courage pour la suite. Bisous

  2. Lionel

    Vous êtes des gens tellement précieux, que je me demande si on va vous laisser partir à la fin de votre période d’écovolontariat…?

  3. Corinne

    Bonjour les voyageurs, c’est super de vous lire et de connaitre votre nouvelle mission. Apparemment plus de contact avec les animaux qu’en Thaïlande. J’espère que vous n’êtes pas trop fatigués. Profitez bien, Je vous embrasse fort. Corinne from Toulon.

    • Maude

      Plus de contact car les animaux peuvent venir sur toi, mais toujours aussi peu de caresses 😉
      Ravis d’avoir de tes nouvelles, bonne année Corinne !

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016