ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_banniere

Notre vie quotidienne au BRC (Géorgie)

Comment se passe la vie au BRC quand nous ne surveillons pas la migration ? On vous dit tout ici !

Les volontaires du BRC sont logés chez des locaux. En développant son projet, BRC a intégré les populations locales en développant l’écotourisme. Les gens du coin ont alors pu proposer un service de Guest House qui sert tant aux bénévoles du BRC qu’aux touristes qui viennent assister quelques jours à la migration.

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ fab_ruslan

Fabrice et notre logeur et chauffeur Ruslan

Le BRC occupe 1 à 4 maisons à Sakhalvasho (le village au pied de la colline de Station 1) et, durant la pleine saison, une maison occupée par roulement à Shuamta (le village au pied de Station 2).

Nous pouvons être jusqu’à 10 dans la même maison.

Chaque maison a son propre fonctionnement,  mais de façon générale, les conditions d’hébergement sont similaires.

Les chambres :

Les bénévoles sont logés dans des chambres (non mixtes, hors couples). Chaque chambre a 2 à 3 lits. Elles sont simples mais plutôt agréables à vivre.

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ chambre

Notre chambre

La salle commune :

Souvent les familles ont prévu un espace pour que les bénévoles se retrouvent ensemble. Cela peut être une pièce « bureau/salon » ou une terrasse. Pour notre part, nous vivons dans la maison de Ruslan, c’est la plus grande de toutes les maisons réservées par le BRC et « l’office » y est très agréable.

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ office_helene_giacomo_aki

L’office avec Hélène, Giacomo et Xu, 3 de nos 4 coordinateurs

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ bureau_ruslan_office

L’office, toujours rangé.

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ terrasse_ruslan

La terrasse

Nous avons également accès au jardin avec une très jolie vue où tous les bénévoles, quelle que soit leur maison, peuvent se rendre.

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ jardin_ruslan

Le jardin de Ruslan au petit matin

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ dessin_dans_jardin

Peinture durant un jour de repos

Les sanitaires :

La salle d’eau est presque comme les salles de bain modernes que nous connaissons. Carrelée et propre, il y a du savon, des vraies toilettes, du papier toilette… Les seules différences notables sont :

le bac à douche, car il n’y en a pas. On se douche directement sur le carrelage qui, quand on a de la chance, est correctement incliné pour que l’eau s’écoule vers l’orifice d’évacuation…

le chauffage de l’eau. C’est souvent un très gros poêle à bois qui chauffe l’eau. Celui-ci est parfois installé dans la salle de bain elle-même.

Seul inconvénient des sanitaires, ils se résument souvent à une seule pièce par maison qui fait salle de bain ET toilettes, ce qui crée des embouteillages aux moments les plus peuplés, le matin et le soir…

Le linge :

La plupart des maisons mettent à disposition leur machine à laver. Ce n’est pas souvent que nous pouvons laver notre linge en machine dans une mission d’écovolontariat !

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ couloir_machine_laver_linge_sanitaire

Le grand couloir de l’étage où on loge et la machine à laver.

Les repas :

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ diner_guest_house

Repas chez Ruslan

Les repas sont souvent servis dans la salle à manger de la maison, les propriétaires ne mangent pas avec nous mais sont souvent avec nous pendant le repas pour s’assurer qu’aucun plat ne reste vide (politesse géorgienne oblige) et pour discuter.

ecolybride_batumi_raptor_count_BRC_vie_quotidien_yves_dubois_diner_repas

Repas normal en Géorgie (Crédits photo Yves Dubois)

Le matin les Guest Houses nous préparent le petit déjeuner que nous prenons avant de monter compter les rapaces. Selon les maisons le petit déjeuner est constitué de thé, café, pain, pâte à tartiner, miel (souvent local !), ou encore des restes du repas de la veille…

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ petit_dejeuner_guest_house

Le petit déjeuner. Hélène, Aki et Fabrice sont les premiers levés !

Le midi, les jours de travail, nous pique-niquons ce que les familles nous ont préparé. Le pique-nique n’est pas trop dans leur culture, ce qui explique sûrement pourquoi nos pique-niques sont un peu déséquilibrés et répétitifs parfois. Œuf dur, fromage « blanc », tomate, concombre, fruit, pain, gâteaux apéritifs,…

Le soir nous dînons dans les maisons. Lorsque le repas est prêt, la famille nous appelle en criant « Djamé djamé ! ». De façon générale la nourriture géorgienne est très grasse (pleine d’huile ou de beurre)et salée. Il n’empêche pas que cela soit bon et nous avons parfois des spécialités locales : khachapuri, khinkali,…

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ diner_khachapuri

Soirée khachapuri !

Parfois, la famille nous propose de goûter leur vin ou leur chacha (un alcool très fort) fait maison. Il arrive souvent que la dégustation s’éternise car, nous sommes resservis à la seconde où nous finissons notre verre ! Cela donne parfois des soirées très… joyeuses !

Le Green Café

ecolybride_batumi_raptor_count_BRC_vie_quotidien_yves_dubois_panneau_green_cafe

(Crédits photo Yves Dubois)

Une Guest House de Sakhalvasho n’accueillant pas de bénévole a pris l’initiative d’ouvrir une sorte de petit café privé. Le propriétaire a aménagé une dépendance de sa maison pour nous accueillir quand nous voulons faire la fête. Musique, bière, soda c’est un endroit parfait pour passer une soirée de rigolade sans gêner la famille qui nous héberge et les bénévoles qui souhaitent dormir.

C’est aussi dans ce lieu que nous assistons parfois aux présentations.

ecolybride_batumi_raptor_count_BRC_vie_quotidien_yves_dubois_soiree_green_cafe

Une soirée au Green Café (Crédits photo Yves Dubois)

Les présentations Power Point

Régulièrement, les coordinateurs proposent des présentations aux bénévoles.  Cela parle bien sûr toujours d’oiseaux. On aborde alors les différents moyens d’identifier certains rapaces, mais on présente aussi d’autres lieux d’études ornithologiques. Certains ornithos peuvent ainsi parler des projets sur lesquels ils travaillent pour essayer de recruter de nouveaux bénévoles…

Les présentations sur l’identification des rapaces concernent les oiseaux difficiles à reconnaître en migration ici à Batumi. Il y a notamment une conférence concernant les busards et une autre concernant les aigles aquila. Elles sont parfois réitérées 2 fois dans la saison selon l’afflux des volontaires et des oiseaux. Elles sont toutes deux suivies d’un quiz afin de tester les connaissances tout juste abordées.

Les sorties :

Il est compliqué de faire des sorties tous ensemble car il faut toujours du monde pour compter sur les stations. Cela dit, il arrive souvent que les bénévoles en repos le même jour organisent une sortie ensemble. Il s’agit souvent d’expédition ornithologiques mais aussi de visite de Batumi par exemple !

Parfois le BRC organise lui-même des sorties le soir après le comptage. Nous avons par exemple fait une sortie tous ensemble au bord de la mer Noire. Après une baignade, nous sommes allés dîner puis danser dans un restaurant au bord de la plage.

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ plage_botanical_garden_mer_noire_restaurant

Après un petit bain du soir dans la mer noire, apéro sur la plage.

Durant la semaine du Bird Festival (organisé par le BRC et Sabuko), il est aussi possible de se rendre gratuitement aux conférences qui ont lieu dans un hôtel de luxe de la ville de Chakvi et aux sorties ornithologiques qui sont organisées. Des navettes type « marshoutka » sont mises en place pour amener et ramener les bénévoles et touristes qui s’y rendent.

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ banquet_bird_festival

Table du banquet de clôture de Bird Festival dans un grand hôtel

La vie quotidienne au BRC est appréciable et génère la sensation de vivre au sein d’une famille (une grande famille multiculturelle).

Notre lieu de vie est charmant et propre, il n’y pas d’astreinte pour les bénévoles comme c’est pourtant souvent le cas en volontariat (corvée de vaisselle, de nettoyage…).

Ce type d’accommodation directement chez l’habitant est très rare dans le milieu du volontariat. C’est une grande chance que de pouvoir vivre avec une famille locale. Nous pouvons ainsi découvrir la culture, les spécialités, la langue et les coutumes de la Géorgie !

En bonus, quelques photos pour l’ambiance :

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ grande_famille_calin_geant

Aki, moi, Hélène, John, Giacomo

ecolybride_volontariat_brc_georgie_batumi_raptor_count_vie_quotidien_ (10)

Soirée projection du dernier épisode de Game of Thrones

Notre dernier jour de travail avec John, Aki, Giacomo et Hélène

Notre dernier jour de travail avec John, Aki, Giacomo et Hélène

 

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Nos meilleures photos d’Afrique du Sud

Suivant

Avis et bilan sur notre volontariat au BRC

  1. Xavier Corteel

    Je continue à suivre et à vivre votre aventure par procuration. Riche expérience, il me semble. Vous allez avoir beaucoup à raconter. Les soirées au sémaphore vont se prolonger. Ce sera en tout cas un grand plaisir de vous y retrouver.
    Amicalement.
    Xavier

    • Fabrice

      Salut Xavier,
      Merci beaucoup pour tes commentaires et de nous suivre si assidûment ^^
      Ce tour du monde a en effet été une très riche expérience et pleine d’enseignements avec des points positifs comme négatifs bien sur.
      Ce sera un grand plaisir de tous vous retrouver et d’échanger sur cet extraordinaire voyage. En attendant, on a encore beaucoup de boulot !
      A très bientôt!
      Amicalement
      Fabrice

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016