banniere-voyage

Voyage et Kota Kinabalu

 

Premier article en direct de l’autre bout du monde ! Vous vous dites peut-être :

Aaaaah ! Ça va devenir intéressant !

Et bien… pas encore vraiment, puisque depuis notre départ c’est plutôt la partie lassante d’un voyage que l’on a dû vivre… Train à 7h du matin après une petite nuit à se dire :

Je suis sûr que j’ai oublié un truc… Bon il est 4h, j’ai largement le temps de me refaire la liste dans ma tête encore 1 ou 2 fois…

Puis métro, RER et enfin avion (tous à l’heure, comme quoi les miracles existent!).

Colybride premier jour (2)

Nous avons fait un petit pied à terre à Hong Kong. Ça a donné un sursis de 1h à notre squelette qui souffrait déjà depuis environ 12h dans des sièges qui semblent en pleine compétition à la course de l’inconfort.

Publicité à Honk Kong (Chengdu... Peut-être un cousin de Huan Huan !)

Publicité à Honk Kong (Chengdu… Peut-être un cousin de Huan Huan !)

Puis arrivée à Kota Kinabalu. Première impression : il fait chaud et humide. Première réflexion : comment va-t-on pouvoir survivre dans cette atmosphère de hammam pendant 2 mois !?

Nous sautons dans la navette climatisée qui va nous amener jusqu’au centre ville ! Première impression sur Kota Kinabalu : les voies rapides, les grands immeubles et les supermarchés géants cassent le mythe de la sauvage île de Bornéo. Première réflexion : c’est une ville plutôt propre et bien entretenue au regard d’autres capitales asiatique (j’ai bien dit « AU REGARD » de hein. Tout est relatif puisque dans la journée, nous sommes quand même tombés sur un porc mort dans un fossé à moitié rempli d’eau… Charmant… BREF!)

Nous récupérons ensuite des clés à l’auberge de jeunesse que nous avions réservé sur le net pour être tranquille le premier jour.

Nous ne perdons pas une minute, il est déjà midi ici ! Nous allons à l’office de tourisme pour choisir les visites des prochains jours.

Cela fait, il nous reste 3h pour visiter le Kota Kinabalu Wetland Center avant qu’il ne ferme ! Le Kota Kinabalu Wetland Center c’est un petit écrin de marécages préservé de l’expansion géographique de la capitale de Sabah. Il y abrite paraît-il un bel éventail d’espèces d’oiseaux et se parcours sur des passerelles en bois montées quelques centimètres au dessus de l’eau. Malheureusement, un mal entendu avec le chauffeur de bus nous a amené à être déposés à l’autre bout de la ville (près d’une magnifique mosquée cela dit). Vexés nous avons décidé de rentrer en tong. C’était dur mais nous sommes quand même tombés par hasard sur le Wetland Center. On a eu 45min pour le voir avant la fermeture ! C’était tendu… On a pas vu grand-chose du coup. Un varan en fuite dans l’eau, un martin pêcheur furent le must. Par contre ce qu’on ne peut rater ce sont les crabes ! Ils ne sont pas grands mais produisent des gros « BLOP » dans l’eau. Ce fut notre première excursion dans un espace « préservé » (je mets les guillemets parce qu’il est très aménagé pour les touristes, et envahi de déchets), il y a sûrement des lieux bien plus grandioses sur cette île mais ça aide à patienter pour la suite !

Petit arbre du marécage de Wetland Center

Petit arbre du marécage de Wetland Center

Petit arbre et sa famille !

Petit arbre et sa famille !

On est ensuite rentré à pied à la tombé de la nuit.

Journée bien remplie au final. Il est à peine 20h, j’écris dans notre petite chambre de 8m2 sans fenêtre avec ventilo à fond, pendant que Fabrice, lui, a déjà été rattrapé par le décalage horaire.

Et bien pour quelqu’un qui parlait d’une journée lassante, j’en avais des trucs à raconter ! Ça doit être l’euphorie du début. Où que notre regard se pose, chaque oiseaux, enseigne (sauf KFC et StarBuck bien sûr…), chaque produit de consommation, chaque plante nous est inconnu… Et ça, ça à vraiment le bon goût du voyage !

Côté pratique :

Navette Aéroport centre ville : 5MYR = 1€25.

Asian Lodge Hostel : 60 MYR sur le site de réservation, qui se sont transformés sur place en 50MYR (petit dèj inclu)+ 20MYR de caution pour les clés.

Crocker Ranger Park : nous voulions le visiter car il est beaucoup moins touristique que celui de Kinabalu. C’est donc plus authentique et il est plus facile d’y observer la faune qui n’est pas effarouchée par le bruit de la foule… Notre projet est tombé à l’eau car notez que pour visiter le parc il faut obligatoirement s’engager pour au moins 5 jours de trek. Il faut avoir du temps quoi…

Notez que si vous voulez visiter le Wetland : Puisque personne ne le connaît, il faut demander au chauffeur de bus (10MYR) à monter sur point de vue en hauteur de la ville et continuer plus loin encore. Le Wetland Center est près du centre sportif. 15MYR l’entrée adulte. Passionnés des oiseaux ? Prévoyez au moins 1h30 pour prendre le temps de détecter les chants et ensuite de trouver la bestiole…

Partager : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Précédent

Bientôt le départ…

Suivant

Journée au Kinabalu Park

  1. Liliane Cochard

    Je vois que cette première journée a été bien chargée, profitez bien de votre séjour pour faire le plein de belles photos et de belles découvertes. Gros bisous et à très bientôt pour de nouvelles aventures!!!!! Date: Thu, 31 Jul 2014 23:01:44 +0000 To: lyneplace@hotmail.fr

  2. Leeloo

    Hormis l’avions les débuts font déjà envie 🙂

  3. Violette

    Salut les voyageurs !

    Trop bien de lire vos aventures quand les notres sont sur pause, c’est un peu comme si on avait continué l’aventure avec vous !
    Ça m’a tout l’air d’un bon début de voyage en tout cas, et votre projet est super chouette. Enjoy !

Laisser un commentaire

Copyrights ©Ecolybride 2016